Qu’est ce que Nadi ?

Définition – Que signifie Nadi?

Nadi est un mot sanskrit qui peut être traduit par «tube», «canal» ou «flux». Il fait référence au réseau de canaux par lesquels l'énergie traverse le corps. Le nombre de nadis que le corps est censé contenir varie selon la tradition, mais il existe trois principaux nadis qui traversent la moelle épinière et les centres d'énergie intenses appelés chakras.

Dans le yoga, les asanas, les exercices de respiration (pranayama) et le chant font partie des outils utilisés pour aider à faire circuler le prana (énergie vitale) à travers les nadis.

On explique Nadi

Dans les sciences de la santé traditionnelles orientales, telles que l'Ayurvédique, et dans la philosophie du yoga, tous les êtres vivants fonctionnent grâce à l'énergie vitale connue sous le nom de prana, qui circule dans le corps par les voies subtiles connues sous le nom de nadis. Le Prana ne peut circuler que lorsque les nadis sont clairs et forts. Lorsque le système nadi est bloqué, le prana ne peut pas circuler et la santé physique et mentale d'une personne est affectée négativement.

Les trois principaux nadis sont:

  1. Ida Nadi – Appelé le canal gauche, ida nadi commence dans le chakra muladhara (racine), coulant vers la gauche et se faufilant dans et hors des chakras avant de se terminer dans la narine gauche. Ce nadi représente l'énergie mentale.
  2. Pingala nadi – Désigné comme le canal droit, le pingala nadi commence également dans le chakra racine, mais s'écoule vers la droite, se faufilant dans et hors des chakras dans une image miroir de ida nadi et se terminant dans la narine droite. Pingala nadi est à l'origine du prana.
  3. Sushumna nadi – Le canal central, sushumna nadi, monte tout droit dans la colonne vertébrale et traverse les chakras juste en dessous du chakra racine jusqu'au chakra sahasrara (couronne). C'est le nadi de la conscience spirituelle.

Un objectif majeur du Hatha yoga est d'équilibrer les nadis, et l'une des méthodes les plus efficaces pour le faire est une forme de pranayama appelée nadi shodhana, ou respiration nasale alternée. Il est souvent inclus à la fin d'une pratique d'asanas.

Les nadis peuvent être comparés aux méridiens de l'acupuncture chinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *