Oh My Buddha

Blog Surf Yoga Voyages

Fichtre, je n’arrive pas à méditer

meditationChaque fois que vous prenez quelques instants pour méditer, c’est la même rengaine. « Ce soir, ce sera polenta ! Au fait, j’ai pensé à poster ma déclaration ? Mince… Respire… resp…mon oreille me gratte… ». Trois minutes après, vous êtes en train de changer votre photo de profil sur Facebook.

Ne soyez pas trop dur avec vous-même, car vous avez fait la moitié du travail : avoir conscience des difficultés que cela représente pour vous. Maintenant, il vous sera beaucoup plus facile d’y remédier. Si si 🙂

Voici les principales raisons pour lesquelles il vous est difficile de méditer aujourd’hui.

Pas de méditation sans régularité

Tout d’abord, posez-vous une petite question : à quelle fréquence méditez-vous ? Une fois par semaine ? Deux fois ? Hmmm… Je donne ma langue au chien tête en bas ? Vous avez déjà un indice précieux : vous n’êtes pas régulier. La question n’est pas de méditer le plus possible mais à heure régulière.

D’après les yogis, le meilleur moment pour méditer serait très tôt le matin, aux alentours de 4h. Hum. Selon moi, le meilleur moment doit être VOTRE moment. Cela peut être le matin au réveil ou le soir avant de se coucher. Pour trouver, il faut expérimenter…

Une fois que vous avez trouvé votre moment idéal, faites en sortes que rien ne vienne vous perturber à ce moment-là, et pratiquez tous les jours (oui, tous les jours). Ce sera difficile les premiers temps, mais petit à petit vous allez créer une habitude dont il sera tout autant difficile de vous défaire plus tard.

Dix minutes suffisent au début, la méditation n’est pas une question de challenge. Si vous le faites quotidiennement, c’est déjà énorme.

Let it go, let it gooooo !

Le temps que vous accordez à la méditation est précieux et vous devez en prendre conscience. Si avant ou pendant votre méditation vous pensez : et dire que je pourrais être devant L’Amour est dans le Pré maintenant tout de suite… La méditation n’aura pas lieu, et vous arrêterez très vite de pratiquer parce que vous allez générer de la frustration ou de la culpabilité. Surtout que le replay, ça existe 😉

Je ne dis pas qu’il ne faut pas avoir ce type de pensées, vous les aurez quoi qu’il arrive de toutes façons. Ce que vous pouvez faire en revanche, c’est les observer, puis les laisser partir. Comme les vaches qui regardent le train passer. Meuh.

Ne vous attachez pas au bruit inutile que produit votre mental.

Méditation = rituel

Le temps que vous consacrez à la méditation est sacré. Et il est de première importance que vous accompagnez votre méditation de petits gestes qui deviendront des habitudes.

Cela peut être tout est n’importe quoi… Allumer une bougie ou un encens, chanter un mantra, lire la page d’un texte sacré, danser la lambada. Soyez créatif, soyez vous-mêmes. Faites quelque chose qui vous fait vibrer dans l’instant.

Vous verrez, méditer deviendra un vrai plaisir.

Même pas peur !

La méditation nous confronte à ce que nous sommes à l’intérieur, dépouillé de notre carapace sociale, du masque de l’égo et du mental.

Parfois, ce que nous voyons derrière ce masque peut être pas cool du tout. Nous réalisons à quel point nous sommes loin de la réalité, et que fuir ne fait que retarder le moment où nous devrons nous confronter à nous-mêmes.

Et comme tout être humain, nous préférons être réconfortés plutôt que mis à nus, avec nos faiblesses et nos limites. Pourtant, ce n’est qu’une fois que l’on a réalisé à quel point nous nous sommes barricadés que nous pouvons sauter cette barricade, tel un cabri enflammé.

Méditer demande un grand investissement personnel. Soyez patient et bienveillant avec vous-mêmes, que vous parveniez ou non à mettre en lumière ce qui ne va pas dans votre vie.

Ne voyez pas trop grand

Beaucoup attendent trop de la méditation, parce qu’on leur a dit qu’en méditant on pouvait atteindre l’illumination. Alors ils s’assoient tous les jours et attendent de voir Marie chanter « Like a Virgin ».

Quand on médite avec un objectif, on est forcément déçu. Et le but de la méditation n’est pas de générer de la frustration, au contraire. On médite pour apaiser l’esprit, se connecter à notre énergie, puis enfin à l’énergie universelle. Mais cela peut prendre du temps, et il faut l’accepter.

Ne méditez pas en ayant des attentes en tête, il ne se produira jamais ce que vous attendrez…

Alors, on s’y met ? 🙂

11 Comments

  1. Mathilde
    29 mars 2015

    Hello Laura,
    Je suis d’accord avec toi sur le dernier point (entre autres 😉 il ne faut pas voir trop grand, pas attendre de miracle. Je me suis mise sérieusment (i.e. régulièrement) à la méditation depuis quelques mois, et comme la pratique physique du yoga… eh bien c’est une pratique, qui se travaille, avec des hauts et des bas, et des « résultats » variés. D’ailleurs, je ne parlerais même pas de résultat dans ce cas.
    Tu ne le dis pas dans l’article, mais toi, est-ce que tu médites ?
    Bises !

    • Laura
      29 mars 2015

      C’est vrai que je n’ai pas évoqué ma propre expérience de la méditation. Oui, je médite presque tous les jours – même si pour l’instant je pense qu’il s’agit plus d’un profond état de concentration que de la méditation. Car comme tu le dis, c’est une pratique qui se travaille et il faut bien souvent des années pour parvenir à méditer.
      En général, je médite après ma pratique du matin, mais il peut aussi m’arriver de méditer à d’autres moments / endroits inattendus : dans le métro, par exemple. Je ferme les yeux, j’écoute tous les bruits et rien à la fois, je me « connecte ». C’est différent mais selon moi, c’est aussi de la méditation.
      Merci d’avoir posé la question, la bise !

      • Mathilde
        3 avril 2015

        Merci d’avoir pris le temps de répondre !
        Je ne pense pas qu’il faille des années pour méditer… Je pense vraiment qu’on a les outils pour commencer maintenant (dans le fond, je suis sûre qu’on parle de la même chose). Bon bref, ça veut dire qu’il faut qu’on en discute en vrai un jour !
        Bises,

        • Laura
          7 avril 2015

          Oui je crois qu’on est d’accord 🙂
          Avec plaisir pour en discuter en vrai !
          Bisettes

  2. fanny
    29 juin 2015

    Voici un article qui tombe à point nommé pour ma part 😉 J’avais besoin de cette piqûre de rappel ! Je me (re)lance dès ce soir!!

  3. Clémentine
    7 juillet 2015

    Oh oui moi aussi, j’avais bien besoin d’une piqûre de rappel… Merci Laura !
    Si je n’ai pas de problème de motivation/régularité pour les asanas, j’avoue que la demi-heure de méditation, il m’arrive bien souvent de la zapper. Pourtant, je sais le bien que ca fait!
    Alors j’essaie de me rattraper, et comme toi, j’essaie de pratiquer à divers moment de la journée…
    Quelques trucs que j’ai appris dans mon école de yoga , par exemple compter des graines ou fixer ma montre en observant chaque seconde qui passe, le tout sans pensées parasites, me permettent de travailler ma concentration. Et ca me motive, j’ai envie de voir le résultat dans ma pratique méditative 😉
    Je les ai répertoriés dans cet article :
    http://3heures48minutes.com/2015/04/21/vous-vous-dites-merde-deja-ou-enfin-lorsque-la-demi-heure-de-meditation-se-termine-lisez-la-suite/
    Bisous !

    • Laura
      8 juillet 2015

      Héhé, mais de rien 🙂
      On peut aussi fixer une bougie (un peu moins soporifique que la montre peut-être :p ) et alterner en fermant les yeux de temps en temps (c’est fou car une fois qu’on a les yeux fermés, on voit encore la bougie, comme si elle était imprimée sur la rétine… c’est chouette comme expérience !).
      Je vais lire ton article de ce pas !
      Bisouus

  4. artemidore
    23 novembre 2015

    Bonjour,
    J’essaie depuis plusieurs années de méditer, je n’y parviens pas. Je sens comme une résistance dès que j’essaie, une sorte de colère.
    Ainsi les exercices de respiration sont très difficiles, je ne pense à rien durant ces moments là, mais j’ai toujours l’impression de ne pas être là, comme si quelque chose en moi disait Non !! c’est très douloureux,d’autant que j’essaie de pratiquer la communication animale et que la méditation est le point de départ de toute communication.
    Pourquoi suis je ainsi, pourquoi malgré ma volonté, existe t’il ce blocage ? je me sens très mal devant ce constat, c’est comme si méditer était interdit..
    Pouvez vous m’aider à répondre à ces questions, il est très important que je puisse dépasser cette impuissance.
    Merci à vous

    • Laura
      1 décembre 2015

      Bonjour, je n’ai pas de solution miracle, mais cette colère dont vous parlez, il ne faut pas lui résister. Il faut la laisser monter, l’observer, et naturellement vous allez prendre conscience qu’elle n’est pas vous, mais un résidus du passé, un mécanisme ancien. Et ainsi, vous vous détacherez de ce mécanisme. Allez à fond là où vous sentez que ça dit non, et respirez par ici, prenez du recul et observez avec humour / amour. Tout va bien…
      Laura

    • Kevin
      17 juillet 2016

      J’ai exactement les mêmes sensations !! C’est très frustrant !
      Tout juste que je commence ma séance de méditation que j’ai l’impression de lutter contre moi même… et après quelques minutes soit j’abandonne, soit je m’endors..

      À propos des conseils de Laura ils me paraissent très bons, je lui en remercie par ce message 🙂

  5. Ekongkar Yoga
    3 décembre 2016

    J’adore cette page, pleine d’humour et de sagesse. Merci

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Free spirit, ocean addict & gypsy soul, je vis barefoot sous les palmiers. Ici, je partage avec vous mes bons plans à Bali, ma passion pour le surf, le Yoga et mon lifestyle de digital nomad.

contact{at}laurayoga.fr

Yoga, surf, massages énergétiques, mystic healing, aventures... Partez vous ressourcer dans les plus beaux endroits du monde, recevez l'enseignement de véritables guides spirituels, découvrez la vie locale et revenez transformé. Prêt pour un endless summer ?

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.
Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Bijoux handmade, cosmétiques naturels, homeware wild, déco gypsy... L'Ile des Dieux dans votre boîte aux lettres tous les mois.