Lancement d’une nouvelle « bourse » du cannabis en Europe sur le marché du CBD

Le marché européen du CBD est en plein essor, mais les consommateurs savent-ils vraiment ce que contiennent les produits qu’ils achètent ?

Que ce soit pour son action contre l’anxiété ou ses bienfaits pour la peau, le CBD est partout !

Une plateforme d’échange en ligne pour les produits du cannabis a été lancée en Europe mercredi dans le but de promouvoir la qualité et la transparence “de la graine à l’étagère”.

La bourse CBX (CBX) est basée à Genève, en Suisse, et a été fondée par un ancien banquier et un fabricant de cannabidiol (CBD).

Une version antérieure de la plateforme est active depuis 2019 et revendique déjà environ 4 000 membres de plus de 80 pays.

Comment cela fonctionne-t-il ?

CBX est une place de marché en ligne pour les acheteurs et les vendeurs de produits de cannabis dont la sécurité et la qualité sont certifiées par un tiers, un laboratoire indépendant en Suisse.

Elle met en relation les producteurs de cannabis avec toute une série d’industries, du bien-être à la beauté, et propose des échanges de fleurs de cannabis, de biomasse de chanvre, de distillats et d’isolats, et de teintures.

CBX dit avoir consulté les autorités sanitaires suisses pour établir des “normes de pointe” et s’est associé à un laboratoire accrédité en Suisse, spécialisé dans l’analyse des dérivés du cannabis, pour certifier la qualité des produits échangés sur la plateforme.

  • “L’Europe a la réputation de protéger ses citoyens, mais lorsqu’il s’agit du cannabis, elle est à la traîne », a déclaré Jonas Duclos, cofondateur et PDG de CBX, dans un communiqué.
  • “L’industrie fonctionne à l’aveugle depuis trop longtemps sans les infrastructures, les contrôles de qualité et les assurances nécessaires en place et cela doit changer”.

Le boom du CBD

L’usage récréatif du cannabis est illégal dans la majeure partie de l’Union européenne, mais de nombreux pays tolèrent la vente de fleurs et de feuilles de CBD, qui proviennent de plants de marijuana, mais n’ont pas les mêmes propriétés psychoactives qui font planer les consommateurs de cannabis.

Les petites boutiques vendant des produits à base de CBD se sont multipliées en Europe ces dernières années. Le marché devrait atteindre 3,2 milliards d’euros d’ici à 2025, selon les prévisions du cabinet de recherche sur le cannabis Prohibition Partners.

Mais, l’essor de cette industrie a suscité des controverses.

La France a tenté d’interdire les produits à base de CBD, mais a vu ses efforts annulés par des juges.

En novembre 2020, la Cour européenne de justice a statué que le CBD ne devait pas être considéré comme une substance narcotique en vertu de la législation européenne.

Alors que les gouvernements s’interrogent sur la manière de réglementer l’industrie, les consommateurs ne reçoivent pas d’informations suffisamment claires sur les produits à base de CBD qu’ils achètent.

Une enquête récente de l’Association suisse des chimistes cantonaux sur les produits à base de CBD a révélé que 85 % d’entre eux n’étaient pas conformes, une situation qu’elle a qualifiée de « désastreuse ».

Contrôle de qualité

M. Duclos, qui consomme du cannabis depuis deux décennies pour soulager la douleur causée par une maladie génétique rare, demande depuis des années aux gouvernements de l’UE de réglementer l’industrie et de fixer des normes pour les tests et l’étiquetage des produits à base de CBD.

Les choses n’ayant guère évolué depuis, M. Duclos a décidé de prendre les choses en main.

Avant de devenir des membres enregistrés de CBX, les candidats doivent faire l’objet d’un contrôle complet et obtenir un certificat spécial pour pouvoir négocier sur la plateforme.

Ce document détaille la composition du produit, ses niveaux de tétrahydrocannabinol (THC, qui a des propriétés psychoactives) et de terpènes — des ingrédients aromatiques — et certifie qu’il est exempt de contaminants nocifs tels que des métaux lourds, des pesticides et des bactéries, et qu’il est propre à la consommation humaine.

Le certificat peut être obtenu par les membres indépendamment ou par l’intermédiaire du partenaire de la plateforme, SciTec Research, un laboratoire basé à Lausanne.

CBX affirme avoir mis en ligne environ 300 produits qui ont tous subi des contrôles de qualité, tandis que 700 autres sont en cours de certification. C’est le cas du CBD que vous trouverez en ligne sur JustBob.fr.

Note