Oh My Buddha

Blog Yoga

8 signes (bizarres) d’éveil spirituel

éveil spirituelPour ceux qui ont choisi de suivre une voie spirituelle, vous savez à quel point ce chemin peut être épanouissant, mais aussi parsemé de moments beaucoup plus sombres.

La première chose est qu’il ne faut pas lutter contre eux, mais au contraire y voir une opportunité de questionnement. Quand la terre se met à trembler juste sous nos pieds, c’est le signe que nous évoluons, que nous muons vers un « nouveau nous », plus vrai et surtout plus connecté au monde qui l’entoure. Mais aussi le signe que ce monde reçoit notre message 5/5.

Nous vivons une époque d’éveil spirituel, cependant tout le monde n’est pas prêt à entendre tous ces changements. Si vous êtes sur la voie et que vous rencontrez des difficultés, ne cédez pas à la peur ou au désespoir. Après chaque coucher, il y a un lever de soleil 🙂

Voici 8 signes un peu curieux qui prouvent que vous êtes spirituellement en train de vous élever.

1/ Ressentir une immense tristesse (même devant un pot de Nutella)

Les prises de conscience que nous vivons au cours d’un éveil spirituel s’accompagnent très souvent d’une dépression. Pourquoi ? Parce qu’il est tout simplement difficile, parfois, de ressentir la joie dans un monde qui souffre.

Cette réaction est tout à fait normale, elle est même la preuve que vous développez votre potentiel de compassion. La seule chose à faire est d’accueillir les émotions qui en découlent sans les juger ni s’identifier à elles.

Savoir ce que vous savez du monde, le voir tel qu’il est, fera de vous une personne plus responsable, plus lucide.

2/ Perdre certains amis

Parfois, nous évoluons suite à un choc ou un événement traumatisant. Ces étapes nous précipitent vers l’étage supérieur alors que les autres restent « en bas ». Résultat : nous ne sommes plus du tout en adéquation avec notre entourage.

Là encore, il ne faut surtout pas culpabiliser de trouver certaines personnes inintéressantes alors qu’il s’agissait de vos meilleurs amis deux mois plus tôt. L’écart que vous ressentez est dû au fait que vous « vibrez », dans tous les sens du terme, à différents niveaux. Et que vous avez donc d’autres centres intérêts et sujets de conversation – qui, certes, peuvent parfois vous faire passer pour un fou, mais qui sonnent moins creux à vos oreilles que les potins ou le besoin de se plaindre.

On ne peut pas changer les gens et en aucun cas nous devons tenter de le faire. Restez vous-même et laissez l’univers vous connecter aux personnes qui vibrent sur les mêmes ondes que vous.

 3/ Quitter son job (et danser la Samba !)

Quand on change de perspectives, ce qui fonctionnait autrefois pour nous n’est soudain plus du tout d’actualité. Et ce travail qu’on faisait pourtant depuis des années ne nous convient plus du tout.

Que la décision vienne de vous ou votre employeur – qui vous trouve tout à coup bien moins compétent dans vos fonctions – ne paniquez pas. Même si cela vous paraît inconcevable au début, vous devez croire en vous et au fait que rien n’arrive par hasard.

La vie est beaucoup trop courte pour que vous la passiez à faire quelque chose qui ne vous épanouit pas. Reconnaissez qu’il y a quelque chose de plus grand que vous, qui vous dépasse, et qui fait bouger les choses pour vous quand vous refusez de le faire à sa place.

Quoi qu’il advienne, l’univers aura toujours quelque chose de mieux pour vous. 😉

4/ Donner la pétoche à sa famille

Les premières fois où j’ai parlé d’énergies qui s’harmonisent, de karma ou tout simplement de Yoga et de méditation à ma famille, ils ont un peu flippé. Et c’est normal.

On ne peut pas empêcher quelqu’un encore attaché au mental d’émettre un jugement en fonction des préjugés qu’il a sur la question, et de vouloir nous faire porter ses inquiétudes – surtout quand il s’agit de quelqu’un qui nous aime. Mais c’est aussi pour cette raison qu’ils s’intéresseront peut-être à ce que vous faites.

Soyez conscient de ce que vos discussions impliquent et restez patient, car il viendra forcément un jour où ils se rendront à l’évidence : vous êtes BIEN comme cela. Et si cela ne se produit pas, tant pis, vous serez un incompris authentique… Ce qui est bien plus important que de se faire comprendre dans la peau d’un autre.

cat sleep5/ Avoir un rapport conflictuel avec Morphée

Quand j’étais en Inde pour ma formation de professeur, j’ai découvert que le corps pouvait avoir besoin de très peu d’heures sommeil. On se levait à 5 heures et demi tous les matins, mais parfois il m’arrivait d’ouvrir les yeux à 4 heures, voire 3 heures, et de ne plus me rendormir.

En fait, il s’agit du travail que l’on effectue sur soi-même qui continue de faire son bonhomme de chemin pendant la nuit. C’est tellement éprouvant qu’on peut avoir besoin d’une pause, de reprendre ses esprits et de s’occuper à autre chose. Donc on se réveille ! D’autant que les nuits sont souvent agitées par des rêves intenses, voire angoissants, où il est question de fuite, de conflits, de Bob l’Eponge…

Il est normal, quand on impose à son corps et à son esprit autant de changements, que le sommeil soit perturbé. Les énergies du passé se relâchent. Laissez-les partir ces coquines…

6/ Déclencher des crises autour de soi

Au cours d’un éveil spirituel, les relations changent. Les discours aussi. Nous sommes plus dans le vrai, et certaines personnes peuvent être réellement impactées par le message que nous leur transmettons. Parfois, des prises de conscience s’opèrent en eux, car vous avez semé une graine à leur insu.

Aussi, il n’est pas rare qu’après un long week-end chez des amis, des vacances en famille ou juste une soirée entouré d’inconnus, vous déclenchiez involontairement des règlements de compte ou des discussions (un peu trop) animées entre les gens… Oops !

Dans ce cas-là, ne prenez jamais parti, vous aggraveriez la situation. Laissez les gens se dire ce qu’ils ont à se dire. Et encore une fois, ne culpabilisez pas. Vous n’êtes pas responsable des émois que vous déclenchez autour de vous, ils étaient déjà là, ils faisaient dodo c’est tout…

 7/ Etre la cible des gouailleries

Si vous entamez un travail spirituel, il est fort probable que les gens se moquent ouvertement de vous. La société passe son temps à stigmatiser les individus qui ne sont pas malades comme ceux qu’elle façonne à son image depuis des siècles.

Au début, c’était un peu agaçant pour moi d’entendre certaines de mes très bonnes copines ricaner pendant que j’évoquais, par exemple, le fait que j’aime méditer. Mais très vite, on comprend qu’être ridicule dans un monde insensé n’est que la preuve supplémentaire que nous sommes sur la bonne voie.

Restez honnête avec la personne que vous êtes. Au fil du temps, vous prendrez moins à cœur les réactions de vos interlocuteurs. Quand on est à l’aise avec sa différence, on transmet inconsciemment cette quiétude aux autres et les gens cessent de se moquer.

Même si cela persiste, vous ne ressentirez plus le besoin de vous justifier, car la personne qui ricane en face est finalement bien plus caricaturale que vous. Mais chuuuut…

loneliness8/ Chanter la Solitudine…

Me reconvertir dans le Yoga fut une décision pleine de joie mais aussi de tristesse.

Quand on quitte son job et qu’on change son mode de vie, la solitude est un passage obligé, parce que que les endroits où l’on aimait aller, les gens à qui l’on avait l’habitude de se confier et les situations dans lesquelles on se sentait confortable ont changé. Ce qui peut être un peu perturbant…

Mais ce virage n’est que l’étape vers la prochaine destination, qui est bien plus sympa. La seule chose à faire en attendant est de se rapprocher d’une communauté plus en phase avec la personne que vous êtes en train de devenir. Prenez un cours de Yoga, rejoignez un groupe de méditation, participez à un workshop sur un thème qui vous plait…

L’univers vous conduira aux endroits où vous serez à même de vous épanouir, et vous connectera aux personnes au contact de qui vous vous élèverez, mais l’effort doit venir de vous au départ. Vous aurez aussi bientôt moins d’amis, mais ils seront moins superficiels et dans la compétition que vos anciennes fréquentations.

Enfin, la méditation et le Yoga- si vous pratiquez – vous apprendront à être bien avec vous-même. Depuis que je pratique tous les jours, et même si j’aimais déjà être seule de temps en temps, j’apprécie bien plus ma compagnie.

Et vous, avez-vous observé des phénomènes difficiles à vivre depuis que vous êtes sur cette voie ?

19 Comments

  1. Ellana
    2 avril 2015

    J’ai commencé à m’éveiller doucement mais surement depuis quelques mois, et plus je me plonge dans le Yoga et dans la lecture, plus cela s’intensifie. Si bien que je ne lis plus q’un chapitre ou 2 par semaine de mon livre sur le Yoga ( The Path of the Yoga Sutra).
    Je sens la différence déjà physiquement, j’ai eu beaucoup de problèmes de santé, du à une accumulation de problèmes non réglés. J’ai rencontré des personnes éveillés qui m’ont guidés pour me libérer, mais voilà, 3 infections urinaires en 6mois + des problemes de peau assez violent …
    Je me remet beaucoup en cause, j’ai du mal à trouver de la motivation pour mes études, j’aimerai pouvoir juste partir, faire pause, m’isoler pendant 2 ou 3mois et juste faire du sport, du yoga, réfléchir, écrire, dessiner, aller dans la nature et rien d’autre .
    Pour le reste, étant marginale de base (et vegan depuis un moment), je suis plutot habituée huhu 🙂

  2. CamilleG
    3 avril 2015

    oh je te comprends tellement !!! il m’arrive ça aussi …. :=)

  3. Name *
    3 avril 2015

    Retour après 2 mois en Inde et fin de séjour improvisé avec Tanya à Vipassana Meditation !!! Autant dire que je suis parfaitement différente ! Ton article est fluide, drôle et profond. Merci Laura Au plaisir de se reparler 😉 coco la masseuse 😀

    • Laura
      7 avril 2015

      Ohlala, ça devait être tellement chouette. Merci pour ton message… Tes mains de fées me manquent !
      A bientôt j’espère :-*

  4. Marine
    3 avril 2015

    Super article, vraiment ! 🙂
    J’avais reposté sur mon blog un article de Laura Marie qui ressemble au tien, intitulé Les 21 symptômes de l’éveil spirituel. Ça fait plaisir de se rendre compte qu’en faite, on n’est pas seuls et que beaucoup de personnes ressentent ce que tu décris

    Marine

    • Laura
      7 avril 2015

      Salut Marine,
      Merci pour ton message.
      Oui, je connais le site de Laura Marie. Je ne suis pas en phase avec tout, mais il y a des choses très intéressantes !
      Comme tu le dis, nous ne sommes pas seuls à nous éveiller, le plus chouette étant qu’une fois que nous sommes en route, nous rencontrons toujours d’autres personnes qui le sont également.
      A bientôt,
      Laura

  5. Flora Yoga
    8 avril 2015

    Je suis scotchée à la lecture de ton article! Je me reconnais dans chaque étape que tu décris à merveille. Merci <3
    À bientôt xxx

    • Laura
      9 avril 2015

      Merci à toi 🙂
      A bientôt,
      Laura

  6. Aurore
    20 mai 2015

    Merci pour tes explications claires sur toutes ces étapes qui ne sont pas toujours facile à expliquer aux personnes qui nous entoures. C’est toujours délicats, mais de plus en plus to be yourself prend tout son sens et de moins en moins l’opinion des autres ne vient m’atteindre car au plus profond de moi je sais que je suis sur la bonne voie …la mienne tout simplement. Je suis là ou je dois être à cette instant.
    J’ai vécu chaque étape les unes après les autres, j’ai pris le temps de faire le deuil de ma vie passé et j’ai de la gratitude chaque jour d’avoir cette chance de vivre l’éveille.
    Merci encore pour la générosité de ton partage.

  7. reflet
    11 janvier 2016

    bonjour,
    je ne supporte plus les voix élevées,je ne regarde plus de télé,déja plus de 2 ans sans portable,des besoins de silence,de paix,je suis hypersensible,magnétiseur,artiste peintre,j’ai l’intuition accru,met rêves sont en couleurs,5 h de sommeil par jour,je prie un bonne partie de la journée,l’aide que j’apportais a mon prochain,c’est transformé en plaisir,mes conversations converge toujours vers la paix ,j’ai compris que je ne suis pas sur cette terre pour rien,depuis que je fais confiance a ma voix interieur,ou 1er pensée,c’est comme si j’avais été protégé de tout.quand mes pensées sont fortes et que j’en parle,leurs réalisations prennes place rapidement,les gents qui me cottois ont tres souvent de la chance.etc…..
    mon esprit gere rapidement,les situations et reste a l’affut des évenement suivant

  8. Stéphanie
    17 janvier 2016

    Bonjour! Je vois beaucoup de personnes qui partent en Inde, ou ailleurs, sur les routes de la découverte de Soi. Mais quand on a un petit salaire, pas d’économie, un mini appart parisien à payer et un prêt bancaire à rembourser, comment fait on pour s’éveiller? Si on démissionne il ‘y personne pour amortir la chute! Même pour prendre un sac a dos et partir on a besoin d’argent…
    Vos conseils sont les bienvenus!

    • Laura
      20 janvier 2016

      Bonjour,
      Il faut avoir confiance en l’univers. Si vous prenez le risque de faire ce qui vous fait vibrer, d’aller où votre coeur vous conduit, vous trouverez un moyen de vous en sortir. Cela dit, s’éveiller ne signifie pas partir à l’autre bout du monde, on peut le faire depuis son salon !
      J’espère avoir répondu à votre question,
      Belle journée
      Laura

  9. alain
    11 mai 2016

    je pense que beaucoup d’entre nous parle de développement personnel, nous sommes plus a l’écoute de notre etre . Alors que l’éveil est illumination c’est prendre conscience de notre égo , l’égo est la partie de nous qui sait ou croit savoir. C’est elle qui juge et se juge , C’est elle qui culpabilise et fait culpabiliser, c’est elle qui est fermée, qui a peur, qui se défend, qui doute….C’est notre sac a dos dans lequel notre mental vie continuellement du passé au futur. Si nous prenons consciense de notre ego, nous serons alors libéré de ce fardeau et alors notre etre sera dans le present qui n’est pour lui que bonheur et beatitude
    cette explication de e. tolle est très instructive:
    quand l’ego échoue dans ses entreprises narcissiques, il se rabat sur un plan b en se construisant un corps de souffrance…, dans le registre cette fois ci, de la victimisation. l’ego peut ainsi survivre en se nourrissant de plaintes et de récriminations.
    nous sommes sur le chemin de shiva et nous porterons le bonheur tout est en nous
    namasté

  10. Nellix
    15 juin 2016

    J’apprécie particulièrement le point 4 qui relate exactement ce que je vis avec ma famille 🙂 Merci pour ces petits conseils parsemés au long du texte !

  11. domi
    6 septembre 2016

    Bonjour, effectivement ça soulage de constater qu’on n’est pas seule. Je me suis souvent trouvée différente et depuis un stage d’entraînement à la méditation, le phénomène s’accentue. Difficile d’en parler avec le cercle d’amis habituel sans passer pour une illuminée totale… Du coup, une grande solitude et beaucoup de questionnements sur le chemin emprunté. Le nouveau cercle est dur à trouver, je ne sais pas vraiment vers qui me tourner et souffre pour le moment d’un manque de compréhension… Même si, ce que j’ai découvert est vraiment beau, je suis tiraillée entre les doutes, un manque de confiance en moi, la désertion affective (!!!), la perte d’intérêt pour des tas de choses et la découverte, l’éveil sur d’autres. Comment trouver son chemin… sans se désillusionner, quand on a l’impression d’être perdue et que rien ne vient à soi ???? (vaste question !)

    • sylvie
      16 septembre 2016

      Bonjour, domi, j’ai eu ces sentiments aussi. Mais je me suis dit, (car je le sentais) que j’étais sur la bonne voie et qu’il fallait se faire confiance, l’univers sait nous aider quand c’est le moment. Pour exemple, un jour, je me suis « mal programmée » en auto-hypnose. Le lendemain, une personne que je connaissais un peu mais pas vue depuis longtemps est venue me voir et m’a parlé de l’hypnose !!! je ui ai expliqué mon souci et il m’a aidé à trouver la solution ! Je suis magnétiseuse, et je cherchais à moindre cout un petit local pour exercer. Un de mes client m’a informé qui montait un centre de bien être et m’a invité à venir le visiter et j’y ai vu de suite l’opportunité. J’ai fais un « deal » avec lui et tout tombe à point 🙂 N’hésite pas à demander de l’aide à tes anges, il seront là quand tu sera prêt. 🙂 belle journée

    • Benedicte
      29 septembre 2016

      Bonjour je suis dans la.meme situation ne me sent a ma place nul part ni avec personne que ce soit sur le plan pro ou perso
      Je suis infirmiere a domicile et en parrallele j essai de developper une activite massge et energetique je pensais que c etait cela qu il me fallait mais meme si je ressens ce besoin de masser maalheureusement l activite ne demarre pas donc j ai l impression de me tromper du coup je ne sais plus
      Pas de yoga ou meditation par chez moi et je ne connais pas de personne pouvant me guider et m eclairer

  12. Pauline
    16 septembre 2016

    Merci pour cet article, pour ces mots. C’est si rassurant même si cela fait peur lorsqu’on le vit, on est « sur le bon chemin »… Merci pour ce partage, très rassurant. On se sent tout de suite moins seul(e) 🙂

Laisser un commentaire

Anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Je m'appelle Laura, je fais du Yoga dans le sud de la France, à Paris et à Bali. Ici, je partage avec vous mon univers, tantôt cosmique, tantôt comique, tantôt les deux. J'aimerais beaucoup qu'on se rencontre ! Rendez-vous ici pour dérouler ton tapis avec moi.
contact{at}laurayoga.fr

Inscription Newsletter

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Partez une semaine en totale immersion et pratiquez le Yoga sur l'île des Dieux dans une sublime Villa.