Qu’est ce que Satsang ?

Définition – Que signifie Satsang?

Satsang est un terme sanscrit dérivé de deux racines: sat signifiant «vrai» et sangha signifiant communauté, entreprise ou association.

Cela peut être traduit par «s'associer avec de bonnes personnes» ou simplement «être en compagnie de la vérité», et se réfère à l'acte de se rassembler avec des personnes aux vues similaires et édifiantes, en particulier celles qui sont sur un chemin spirituel.

Satsang peut également désigner un groupe de personnes engagées dans un dialogue spirituel. Bien que le terme soit généralement utilisé pour souligner l'importance de la communauté sur la croissance spirituelle, par définition le satsang peut également être considéré comme une relation solitaire avec la vérité.

Le satsang est associé à la qualité intérieure du sattva (bonté ou pureté), qui est l'un des trois gunas (attributs naturels) aux côtés des rajas (passion) et tamas (inactivité).

Sattva se manifeste par de la prévenance, de la sagesse, de la contemplation et un comportement paisible. Une personne sattvique fait un satsangi naturel, ou «chercheur de vérité».

On explique Satsang

Traditionnellement, le satsang se référait uniquement à un rassemblement en présence d'un véritable être éveillé, ou satguru. Dans les temps modernes, le satsang a évolué pour désigner tout rassemblement dans lequel la réflexion, la discussion, la méditation ou l'enseignement spirituels ont lieu; par exemple, chanter dans le kirtan ou débat philosophique dans les discussions sur le dharma.

En général, un rassemblement satsang doit répondre aux exigences suivantes:

  • Une intention partagée entre les membres du groupe

  • Contexte ou thème pour susciter une vision spirituelle

  • Un accord sur les règles de base et l'inclusivité

Le satsang en groupe peut avoir un effet profond sur l'ego, car entrer dans un espace partagé de soutien et d'unité encourage l'émergence d'émotions désintéressées.

On pense que le Satsang dissout tout sentiment de séparation, permettant à l'interconnectivité de tous les êtres de l'univers de devenir plus apparente. On pense qu'en compagnie de ceux qui s'engagent à faire ressortir le meilleur de l'autre, un réveil extraordinaire peut se produire.

Le Satsang peut également être pratiqué seul en cultivant la vérité à l'intérieur de soi ou en restant centré sur les pensées du Divin. En tant que tel, dans l'hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme, le satsang fait généralement référence à des activités spirituelles et de dévotion individuelles telles que la méditation ou le chant.

Le satsang peut également inclure la lecture ou l'écoute d'enseignements spirituels, avant de réfléchir à leur signification et de les assimiler dans la vie quotidienne. Dans un sens plus large, le satsang peut également inclure le guidage de la voix intérieure éveillée lorsque le potentiel du Soi supérieur est réalisé.

Satsang est une aide sur le chemin yogique vers moksha (la libération de la souffrance et le cycle de la mort et de la renaissance). Cela aide à éliminer les pensées négatives, les attachements matériels et les obstacles mentaux qui bloquent ce chemin. En tant que tel, le satsang aide à maintenir les gens engagés dans des pensées spirituellement centrées et à rester concentrés sur leur chemin spirituel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *