Qu’est ce que Natarajasana ?

Définition – Que signifie Natarajasana?

Natarajasana est un asana debout qui nécessite équilibre et concentration.

Commencez par vous tenir droit avec les bras sur les côtés. Pliez la jambe droite vers l'arrière avec le talon levé vers la fesse droite et le genou plié. La main droite atteint l'arrière et saisit l'extérieur du pied droit ou de la cheville. Ensuite, la jambe droite remonte autant que possible, pressant le pied ou la cheville dans la main droite. Le bras gauche est tendu vers l'avant, parallèlement au sol. Cet asana est maintenu pendant quelques respirations, puis répété de l'autre côté.

Le nom vient du sanskrit nata, signifiant «danseur», raja, signifiant «roi», et asana, signifiant «pose» ou «posture». Le nom anglais commun pour cette pose est la pose du danseur (ou la pose du seigneur de la danse).

On explique Natarajasana

Natarajasana améliore l'équilibre et la concentration. Il renforce les jambes, les hanches, les chevilles et la poitrine et aide à développer la grâce. Il favorise également l'immobilité intérieure et la conscience du monde qui change tout autour.

Traditionnellement, nataraja est le roi, ou seigneur, de la danse, qui est la danse cosmique de la création, de la préservation et de la dissolution. Nommé d'après lui, natarajasana apprend à reconnaître les contrastes. D'une part, on est conscient de la danse de la vie, avec tous ses rythmes, cycles, défis et récompenses; mais, derrière tout cela, il y a une immobilité absolue. Cette pose aide le pratiquant à être en mesure d'assister à tous ces mouvements et changements, mais reste immuable. En d'autres termes, être immobile en dansant et danser en restant immobile.

Il existe des variantes de cette pose dans lesquelles on peut saisir l'intérieur du pied levé avec la main opposée et l'extérieur du pied avec l'autre main. Cela nécessite un équilibre encore plus grand et aide à ouvrir encore plus la poitrine. Certains enseignants demandent aux élèves de lever le bras tendu vers le ciel au lieu de le garder parallèle afin de garder le cœur élevé. De plus, comme il s'agit d'une flexion arrière, il est important de ne pas incliner le torse vers l'avant, mais plutôt de soulever le cœur vers le haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-30% sur votre tapis de yoga!Découvrir
+ +