Qu’est ce que Kama Sutra ?

Définition – Que signifie Kama Sutra?

Le «Kama Sutra» est un ancien texte sanskrit populairement connu comme un livre sur l'érotisme. C'est en fait bien plus que cela. Les érudits voient le «Kama Sutra» comme un guide sur l'art de vivre, de la recherche d'un partenaire au toilettage personnel et à l'étiquette à la fois dans le mariage et dans les affaires du monde.

Écrit au 3ème siècle par Vatsyayana Mallanaga, le titre de ce texte est dérivé du sanskrit, kama, qui dénote le désir et le désir, souvent avec une connotation sexuelle (et se référant au dieu hindou de l'amour, Kamadeva); et sutra, qui se réfère à un verset ou une écriture concis. Le titre peut également être traduit par «Un traité du plaisir».

Comme le Hatha yoga, le «Kama Sutra» utilise des asanas et est parfois considéré comme le lien définitif entre le sexe et le yoga. Quelques types modernes de yoga utilisent les asanas et la philosophie du «Kama Sutra», comme le yoga Kamasutra et le yoga sexy.

On explique Kama Sutra

Selon les écritures hindoues, kama (plaisir) est l'un des quatre objectifs de la vie. Les trois autres sont le dharma (devoir ou moralité), artha (prospérité, richesse et pouvoir) et moksha (libération de la renaissance cyclique). Le "Kama Sutra" a été écrit comme un guide pour atteindre le kama, en particulier le plaisir physique.

La traduction anglaise la plus connue a été publiée par Sir Richard Burton au 19e siècle; cependant, cette traduction est fortement biaisée par la modestie victorienne et minimise le rôle des femmes. Une traduction du 21e siècle par le professeur de l'Université de Chicago, Wendy Doniger, et Sudhir Kakar, chercheur principal au Center for the Study of World Religions à Harvard, prétendent corriger ces erreurs et refléter plus précisément le sens voulu.

Bien que les positions sexuelles érotiques constituent une grande partie du texte, d'autres sujets couverts par le «Kama Sutra» comprennent:

  • Un bon toilettage et des soins personnels
  • L'étiquette, y compris une conversation post-coïtale appropriée
  • Pratique des arts, allant de la poésie à la cuisine en passant par le mélange de parfums
  • Discrétion dans la conduite des affaires, en particulier adultères
  • Désir homosexuel
  • Sexualité féminine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *