Qu’est ce que Kala ?

Définition – Que signifie Kala?

Kala est un terme sanskrit avec une double signification. Le premier sens est traduit par «noir» ou «de couleur sombre», et le second par «temps», «destin», «destin» ou «mort». Kala est également utilisé en référence à l'une des formes de Yama, le dieu hindou de la mort.

Dans les Yoga Sutras, Patanjali introduit un concept appelé dirgha-kala, ou «long time». Dirgha-kala est la prise de conscience individuelle que lorsqu'une nouvelle tâche est commencée, elle ne sera pas perfectionnée du jour au lendemain. Les yogis devraient prendre leur temps pour créer une base solide dans cette nouvelle entreprise – que ce soit une nouvelle pratique de yoga, un nouvel emploi, une activité, un cours ou une relation. Aucune nouvelle entreprise ne peut être mise au point immédiatement. Ce principe sert de rappel pour apprécier le voyage d'apprendre quelque chose de nouveau et de construire intentionnellement les bases nécessaires pour exceller dans la tâche.

On explique Kala

Kala est une manifestation de Yama, seigneur des enfers et de la destruction. Dans la mythologie védique, Yama était considéré comme le premier mortel à mourir et devait donc guider tous les autres qui venaient après lui dans le monde souterrain. Dans le bouddhisme, en particulier le bouddhisme tibétain, le Kala est le temps personnifié. Il apparaît comme une divinité sous la forme de Mahakala. Mahakala signifie «grande mort» en sanskrit et est fréquemment représentée comme une divinité protectrice courroucée sur les murs du temple et dans les peintures religieuses. Dans l'hindouisme, Mahakala peut également être un autre nom pour le dieu, Shiva.

Kala est également l'un des 36 tattvas, ou principes de la réalité. Dans le shaivisme du Cachemire, il existe trois classifications du tattva: les tattvas purs, les tattvas purs et impurs et les tattvas impurs. Kala – avec le pouvoir, la connaissance, l'espace et la passion – appartient au deuxième groupe des tattvas purs-impurs, décrivant l'âme et les limites de l'âme. Le kala-tattva est le stade auquel on se rend compte des limites de l'âme individuelle sans fin. Puisque l'âme n'a pas de temps, de début ou de fin, il faut dépasser les limites du temps et les 35 autres tattvas pour atteindre la pure conscience et la libération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *