Loading...
Yoga

Qu’est ce que Antaranga ?

Définition – Que signifie Antaranga?

Antaranga est un terme sanskrit qui signifie «interne», «intérieur» ou «intérieur». Le yoga antaranga fait donc référence au chemin intérieur. Il est généralement associé aux trois derniers membres des huit membres du yoga, ou Ashtanga yoga – dharana, dhyana et samadhi. Ensemble, ces pratiques yogiques sont appelées antaranga sadhana (pratique spirituelle ou discipline spirituelle). Parfois, pratyahara, le cinquième membre, est également inclus. En revanche, les quatre premiers membres sont appelés Bahiranga yoga et incluent les asanas et le pranayama.

Antaranga cetana est le concept de conscience interne que le yogi expérimente pendant la méditation. Dans cet état, il n'y a ni pensées ni perceptions sensorielles externes.

On explique Antaranga

Antaranga sadhana ne peut pas être observée de l'extérieur, mais, au contraire, elle est entreprise à l'intérieur et au-delà de l'esprit. Leur impact est également interne plutôt qu'externe, car ils travaillent directement sur la transformation de l'esprit, le déplaçant vers la libération et le salut.

Pratyahara est considérée comme une sadhana bahiranga («externe») par certains yogis et une sadhana antaranga par d'autres. C'est la transition entre les pratiques externes et internes. Pratyahara est la transcendance ou le retrait des sens. Dans cette pratique, le yogi observe objectivement le monde extérieur pour améliorer sa croissance intérieure.

Les trois autres pratiques de yoga antaranga sont:

  • Dharana (concentration) consiste à éliminer les distractions de l'esprit en se concentrant sur un seul foyer, qui peut être l'un des chakras, une image, une divinité, un bija mantra silencieux ou un objet.
  • Le dhyana (méditation) est un état d'esprit similaire au dharana, mais le dhyana est un état méditatif profond dans lequel l'esprit a été apaisé, mais est conscient sans produire de pensées. Dans le dhyana, le yogi est exempt de distractions.
  • Samadhi (l'unité) est l'expérience de transcender le soi et d'obtenir l'unité avec le vrai soi intérieur. Dans un état de samadhi, le yogi ne connaît aucune séparation entre la conscience individuelle et la conscience universelle. C'est un état de bonheur absolu et c'est le but ultime du yoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *