Comment maigrir avec le yoga ? Conseils et 3 postures amincissantes

maigrir yoga

Philosophie de vie pour certains, sport pour d’autres… Ce qui est sûr, c’est que le yoga contribue à une perte de poids saine. Comment ? En affinant le corps et en apaisant l’esprit. Mais il n’est pas évident d’avoir des réponses objectives et claires à ses questions quand on veut savoir comment maigrir avec le yoga. 

Nous en faisons donc le point dans cet article.

Yoga et perte de poids, par quel mécanisme ?

Le yoga n’est pas un sport minceur en soi, mais un stimulateur et « boosteur » de perte de poids. En effet, pratiquer le yoga permet de contrôler la respiration, de renforcer la musculature et de stimuler les fonctions éliminatoires de l’organisme. Cela est loin d’être réalisable avec une seule posture, mais c’est en effet l’enchaînement de positions qui aide à maigrir.

Cet enchaînement de postures, baptisé Asana, est censé favoriser le gainage ainsi que l’allongement des muscles. Si l’on prend l’exemple de la posture du Bateau, celle-ci fait travailler les muscles au niveau du ventre, des jambes et du bas du dos. Si l’on s’intéresse à la planche sur le côté, celle-ci renforce les muscles abdominaux profonds. 

L’efficacité du yoga dans l’aide à la perte de poids réside en sa douceur ; l’ensemble des mouvements étant réalisés de manière progressive et extrêmement douce. Grâce aux étirements qui en résultent, les muscles se gainent et sont plus affinés. En complément d’un régime équilibré, on retrouve la ligne et acquiert une meilleure allure.

Précisons qu’en cas de gros problèmes de surpoids, l’efficacité du yoga ne saurait se concrétiser en l’absence d’une activité plus « cardio ». En effet, c’est la combinaison yoga, activité physique plus intense et régime alimentaire qui fait perdre du poids, notamment perdre du ventre :

  • Le yoga aide à déstresser, se motiver, préparer le corps et augmenter sa résistance, le raffermir, le sculpter et le tonifier. Il est très important d’être accompagné par un professeur de yoga pour éviter les blessures, mais aussi les frustrations.
  • L’activité physique intense (à voir avec un coach certifié) brûle la graisse et consolide les bienfaits du yoga. 
  • L’alimentation permet au corps de bien réagir aux mouvements de yoga et des autres sports. Là encore, le mieux est d’être accompagné par un professionnel pour ne pas aller d’un extrême à un autre !

Quel style de yoga pour maigrir ?

Tout dépend de vos préférences et de vos orientations. Le yoga en général contribue à une perte de poids significative si, comme précité, elle est associée à une alimentation équilibrée. Mais si vous ne raffolez pas des exercices physiques lents, vous pouvez opter pour des styles de yoga dynamiques. 

C’est l’exemple notamment de l’Ashtanga ou encore du Vinyasa, réputés pour leur contribution à brûler les calories et à affiner considérablement le corps. En bonus, l’Ashtanga et le Vinyasa stimulent l’élimination des toxines et rééquilibrent votre apport à la faim et à la satiété. 

D’autres solutions peuvent être expérimentées pour maigrir avec le yoga. Citons le Bikram Yoga qui consiste en la pratique du hatha yoga au sein d’une salle où la température est de 40 °C et de l’humidité de 40 %. 

En pratique, deux séances de Bikram Yoga sont prévues par semaine, dont chacune dure en moyenne une heure et demie. Chaque séance fait appel à une série de 26 poses, couplée à deux exercices de respiration.

Attention : assurez-vous de n’avoir aucune contre-indication pouvant vous exposer à des complications au cours d’une séance de Bikram Yoga. Si vous souffrez d’une maladie chronique ou d’un trouble de santé particulier, il est obligatoire de demander conseil à votre médecin.

Pratiquer régulièrement ces postures de yoga aide à perdre du poids

Encore une fois, assurez-vous que votre état de santé tolère les postures de yoga amincissantes que vous vous apprêtez à connaître. De même, faites appel à un professionnel de yoga si vous n’êtes pas habitué à cette pratique et que vous êtes encore débutant. Tout cela est vital pour éviter d’éventuelles blessures graves.

Pose du cobra

La pose du cobra, ou Bhujang Asana pour les intimes, n’est pas faite pour vous si vous souffrez de problèmes au niveau du dos et/ou des cervicales. Cette posture est également contre-indiquée pour les personnes qui souffrent d’une hernie.

Tout est OK ? Super, vous pouvez profiter des vertus de la pose du cobra, à savoir le renforcement des abdos et la réduction de la graisse abdominale. La colonne vertébrale est concernée aussi par le Bhujang Asana, celle-ci maintenant la santé de vos vertèbres.

  1. En pratique, il faut s’allonger sur votre ventre et veiller à ce que vos jambes soient tendues. 
  2. Les paumes de vos mains doivent être placées au sol, exactement en dessous de vos épaules. 
  3. La respiration est indispensable dans cet exercice, comme en yoga de manière générale. Ainsi, commencez tout en inspirant et soulevant votre poitrine. L’inspiration et le soulèvement de la poitrine doivent être lents. 
  4. Une fois votre poitrine suffisamment soulevée, vous devez tenir cette position deux respirations complètes. Attention : ne forcez pas en cas de douleur, même minime.
  5. À présent, votre corps doit être reposé entièrement au sol. Faites cela doucement tout en expirant lentement. De cette manière, vous aurez terminé l’exercice. 

Répétez la pose du cobra 4 à 5 fois et reposez-vous 15 secondes entre les répétitions. 

La posture de l’arc

Cette posture est également connue sous le nom position du panier ou Dhanurasana, et fait travailler la sangle abdominale et étirer le dos. Votre digestion sera nettement améliorée dans la mesure où le Dhanurasana entraîne une activation du système digestif. 

Attention : ne pratiquez pas cette posture si vous souffrez de problèmes de dos, de cervicales ou de hernie. 

La position du panier demande que vous soyez allongé sur le ventre et que vos jambes soient tendues. 

  • Pliez vos genoux et ramenez doucement vos mains en direction de vos chevilles pour les attraper.
  • Inspirez doucement en relevant la tête, et fixez le regard devant vous pour ne pas mettre vos cervicales sous tension. Continuez à soulever lentement vos jambes aussi haut que vous le pouvez, sans vous faire mal.
  • Essayez de maintenir cette posture, deux respirations complètes, en respirant de manière normale.
  • Revenez à votre position initiale, lentement, doucement et en expirant.
  • Faites 5 répétitions tout en vous reposant 15 secondes entre une répétition et une autre.

La posture de l’aigle ou le Garudasana 

La posture de l’aigle est idéale pour éviter de développer une peau flasque au cours du processus de la perte de poids. Mais ne la pratiquez que si vos chevilles, vos genoux et vos épaules sont assez forts et peuvent supporter la tension. le Garudasana est aussi la posture de concentration et d’équilibre, rien de tel pour une journée productive.

Pour renforcer vos muscles de cuisses en profondeur, assouplir et tonifier vos mollets, vos hanches et vos bras, pratiquez la posture de l’aigle comme suit (maintenez une respiration courte, régulière et profonde tout au long de la posture) :

  • Restez debout et ancrez-vous bien dans le sol.
  • Placez une brique de yoga au niveau de l’extérieur du pied droit.
  • Faites en sorte que vos épaules se redressent bien, et s’éloignent de vos oreilles.
  • Maintenez cette position pendant 3 à 6 secondes et respirez bien, profondément et lentement.
  • Ancrez à présent le poids de votre corps au niveau de la jambe droite. Essayez de lever la jambe gauche en vous reposant sur la jambe droite, mais tout en veillant à maintenir la posture droite.
  • Pliez doucement votre jambe droite, faites en sorte que la jambe gauche soit au-dessus de la jambe droite pliée. N’hésitez pas à mettre vos mains sur la hanche pour maintenir votre équilibre. 
  • Continuez à mobiliser votre jambe gauche jusqu’à ce que vos orteils se posent confortablement sur la brique de yoga. Veillez à ce que votre dos reste droit et que votre nombril soit légèrement rentré. 
  • Maintenez la posture tout en ramenant vos bras devant vous. Puis ramenez le bras gauche en dessous du bras droit (bras droit en dessous du bras gauche si vous pliez la jambe gauche) de manière à former une croix avec vos bras tendus vers l’avant. 
  • Pliez à présent vos coudes de manière naturelle vers le haut, les dos de vos mains qui se regardent. Maintenant, repliez seulement les mains pour que vos paumes de mains se touchent. Faites légèrement monter les coudes jusqu’au niveau des épaules pour que celles-ci soient davantage étirées.
  • Si vous vous sentez à même d’aller au-delà de cette position, essayez de vous plier de manière à poser le ventre sur les cuisses. N’oubliez pas de garder le dos droit, le nombril rentré et les coudes à hauteur des épaules.
  • Maintenez la posture pendant 3 à 5 secondes puis ramenez votre corps à la posture debout naturelle. Maintenez cette position, le dos droit, les bras relâchés, pour vous relaxer. Puis refaites l’autre côté, en pliant cette fois-ci la jambe gauche, en suivant les mêmes étapes.

Vous l’avez compris, le yoga contribue à assouplir le corps, à gérer le stress, à améliorer la concentration et à stimuler la fonction digestive. Ces facteurs combinés font de cette discipline un excellent allié minceur si on le combine avec un régime minceur et un sport plus intense en cas d’obésité. 

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel si vous êtes débutant. Lorsque vous aurez bien assimilé la pratique, vous pourrez vous amuser à reproduire seul les postures, sans risques, comme un grand !

Note