Qu’est ce que Koundinyasana A ?

Définition – Que signifie Koundinyasana A?

Koundinyasana A est le premier des deux asanas nommés d'après l'ancien sage hindou, Koundinya. C'est une posture torsadée qui voit le yogi équilibrer son corps dans les airs avec le soutien de ses bras au sol.

Pour entrer dans cette pose, commencez sur un tapis de yoga dans un squat avec les genoux ensemble. Tournez le haut du corps vers la gauche et placez les mains sur le sol à l'extérieur de la cuisse gauche. Les coudes se plient de sorte que les bras supérieurs soient parallèles au sol. La cuisse gauche repose sur le bras supérieur droit et la cuisse droite s’empile dessus. Les talons décollent du sol comme dans la parsva bakasana (pose de corneille latérale / grue). Redressez lentement les deux jambes en une fente, en étendant la jambe gauche vers l'avant et la jambe droite vers l'arrière. Tenez pendant deux à trois respirations, puis redescendez et répétez de l'autre côté.

Koundinyasana A doit être entré à partir d'une position de flexion en posant le genou gauche sur le sol puis en tournant le pied gauche vers la droite. Le pied droit passe ensuite sur la jambe gauche et est placé au sol à côté du genou gauche. Les deux genoux sont ensuite redressés en même temps. Avec le genou droit pointé vers le haut, le torse est tordu vers la droite et le bras supérieur gauche traverse la cuisse droite, établissant un contact solide pour permettre à la position d'être maintenue.

Aussi connu sous le nom de eka pada Koundinyasana A, Koundinyasana A est connu en anglais sous le nom de pose dédiée au sage Koundinya A.

On explique Koundinyasana A

Eka pada Koundinyasana A est un asana assez avancé qui nécessite un mélange de force, d'équilibre et de confiance intérieure pour fonctionner correctement. C'est un asana idéal pour quelqu'un qui veut ouvrir son esprit à de nouvelles expériences physiques et spirituelles tout en pratiquant le yoga. La difficulté d'entrer dans cette position et de la maintenir pousse le pratiquant à surmonter ses peurs et ses faiblesses perçues.

Certaines sources affirment que Koundinya a été créée par la déesse Parvati pour fournir du vin aux dieux. D'autres textes suggèrent qu'il était un disciple de Bouddha. On dit aussi que pour pouvoir pratiquer cet asana, il faut avoir la foi de Koundinya en lui / elle-même et trouver le juste équilibre entre facilité et effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *