Qu’est ce que Shala ?

Définition – Que signifie Shala?

Shala est un terme sanskrit, directement traduit par «maison», «demeure» ou «maison». De plus, le terme est couramment utilisé pour désigner un pavillon ouvert qui fournit un lieu de réunion ombragé.

Traditionnellement, l'architecture d'un shala est ouverte sur les quatre côtés, avec des avant-toits en surplomb qui font saillie vers l'extérieur pour fournir une protection contre les éléments.

Dans le contexte du yoga, le terme shala est souvent utilisé de manière interchangeable avec «studio de yoga» ou «espace de yoga», dans lequel les communautés se réunissent pour pratiquer ensemble.

En ce sens, les shalas se trouvent le plus souvent dans les centres de retraite de yoga, où un grand pavillon ouvert est utilisé comme espace de pratique.

L'utilisation du terme pour ce type d'espace reflète généralement l'architecture traditionnelle par laquelle shala est défini, bien que le terme soit parfois utilisé même lorsque des conceptions modernes sont appliquées.

On explique Shala

Lorsqu'elles sont utilisées pour désigner un espace de yoga, les connotations de shala suggèrent un environnement intime et accueillant. En tant que tel, un yoga shala doit être pratiqué de manière pacifique et respectueuse, et un sentiment d'humilité doit être maintenu lors de la pratique dans un tel espace.

La plus ancienne référence connue à un shala se trouve dans Atharvaveda, l'une des anciennes écritures védiques de l'hindouisme. Dans ce texte sanskrit, shala est utilisé pour désigner «maison» dans un sens large et générique, en plus d'être appliqué à d'autres contextes tels que «stalle» pour le bétail, «hangar» pour le maïs ou même une salle ou une grande pièce dans un maison. Selon Atharvaveda, le propriétaire ou le chef d'une maison est connu sous le nom de «shala-pati».

Shala est généralement précédé d'un autre terme sanskrit pour spécifier le type d'espace auquel il est fait référence. Par exemple, un dharamshala fait référence à un abri ou une maison de repos pour les pèlerins spirituels, que l'on trouve couramment sur les sites de pèlerinage bouddhistes hindous, jaïns et tibétains.

De même, un atithishala est un type de maison d'hôtes, généralement trouvé dans un ashram. Goshala est le nom d'un abri protecteur pour les vaches, que l'on trouve couramment en Inde en raison de l'importance sacrée de l'animal.

En Ayurveda, le terme shala est également utilisé pour désigner l'arbre Sal, une espèce d'arbre de la famille des Dipterocarpaceae des arbres tropicaux, originaire du sous-continent indien. Dans la littérature ayurvédique, on pense que cet arbre a été un favori de Lord Vishnu.

L'arbre Sal possède de nombreuses propriétés médicinales et des préparations peuvent être faites à partir de son écorce, de ses feuilles, de ses fruits et de sa résine. Il est principalement utilisé pour arrêter les hémorragies, mais soulage également le diabète, les douleurs nerveuses, l'arthrite, les brûlures, les ulcères, la jaunisse et les infections cutanées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *