Qu’est ce que Nada ?

Définition – Que signifie Nada?

Nada est le mot sanscrit pour «son» ou «ton». De nombreux yogis croient que nada est l'énergie cachée qui relie le cosmos extérieur et intérieur. Le Nada yoga, ou philosophie nada, est basé sur la prémisse que l'univers entier est constitué de vibrations sonores appelées nadas. Les mots, nada yoga, peuvent être traduits pour signifier «union par le son». Cet ancien système indien suit une science de la transformation intérieure par le son et le ton.

Il existe deux types de nada: ahata, qui est un son externe perçu par le corps / esprit, et anahata, qui est un son interne perçu par le chakra du cœur.

On explique Nada

Nada, avec shastra (écriture), bhakti (dévotion), ahimsa (non-violence) et dhyana (méditation) est l'un des cinq principes centraux du Jivamukti yoga.

On dit qu'il existe quatre niveaux de nada, listés ici du plus grossier au plus subtil:

1. Vaikhari: Son audible, frappé qui peut être entendu par l'oreille humaine. C'est un son de parole et de chant, le son qui est produit lorsque deux objets se heurtent. C'est le niveau sonore le plus grossier.

2. Madhyama: un son mental qui est un peu plus subtil que vaikhari. C'est alors que le nada subtil commence à émerger.

3. Pashyanti: Un son visuel, qui peut être vu. Un rêve de musique ou une visualisation de la qualité d'un son.

4. Para nada: Un son transcendant avec une longueur d'onde infinie, associé au son Om (ou Aum). C'est la dernière étape avant le samadhi, entendu dans un état de super conscience. C'est l'anahata, le son non frappé ou silencieux. Entendre ce son est un objectif de la pratique du Nada yoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *