Qu’est ce que Kashi ?

Définition – Que signifie Kashi?

Kashi est le nom spirituel de la ville du nord de l'Inde de Varanasi, la plus sainte des villes de l'hindouisme. Son nom se traduit par «ville de lumière» ou «ville brillante» et vient du mot sanscrit, prakasa, qui signifie «lumière».

Située le long du Gange, la ville était autrefois connue sous le nom de Kashi et est encore appelée aujourd'hui par les pèlerins hindous. En plus de ses sanctuaires hindous, Kashi abrite des lieux saints jaïn, musulmans, sikhs et bouddhistes. Mais ce sont les pèlerinages hindous qui ont mis Kashi sur la carte spirituelle.

On explique Kashi

Considérée à la fois comme le centre religieux et culturel de l'Inde, la ville est également une destination pour les yogis avec ses centres de yoga, ses retraites et ses ashrams. Kashi attire environ un million de pèlerins par an, dont beaucoup se rassemblent sur les rives du Gange sacré pour se baigner dans ses eaux pour la purification spirituelle et pour accomplir le rite funéraire de la crémation. La ville abrite également deux des temples les plus célèbres de l'hindouisme, Kashi Vishwanath, dédié à Shiva et également connu sous le nom de Temple d'or; et le temple de Durga, connu pour ses hordes de singes.

Kashi est l'un des Sapta Puri, ou sept lieux de pèlerinage sacrés dans l'hindouisme. Tout comme chaque musulman pieux espère visiter La Mecque, le pieux hindou s'efforce de faire au moins une fois un pèlerinage à Kashi. Les hindous croient également que mourir à Kashi peut les libérer du cycle vie-mort-renaissance, ou samsara.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *