Oh My Buddha

Blog Surf Yoga Voyages

Premier cours de Yoga : les 10 vérités (un peu) honteuses

Et voilà, on y est : tu assistes enfin à ton premier cours de Yoga. Je ne suis pas là (ou peut-être, qui sait…) mais j’ai quand même une petite idée de ce qui est en train de se passer…

1/ Tu te pointes au cours le ventre plein

La séance n’a pas encore commencé, tu découvres le lieu tranquillement, l’ambiance, les gens, et en profite pour t’allonger sur ton tapis histoire de finir gentiment la digestion du couscous que tu viens d’engloutir. Autour de toi, que des ventres plats, ou presque. « Arf, ils sont stupides ces yogis, après tout il faut bien un peu d’énergie avant de faire un effort physique, et c’est pas un peu de semoule qui va m’empêcher de faire mon Yoga ». Le cours commence, tout va bien jusqu’au premier chien tête en bas où, gloups, il y a comme un truc sur le point de faire demi-tour avec une envie furieuse de ressortir par la porte d’entrée. Bon, la prochaine fois, on attendra un peu avant de se faire un dej oriental…

2/ Tu as une envie soudaine d’être prof toi aussi

C’est tellement étrange… Tu ne sais absolument rien du Yoga, tu te demandes même un peu ce que tu es venu faire là, tu ne connais aucun nom de postures, aucun guru, même pas la signification des Chakras et pourtant ! A cet instant précis où la prof entre dans la salle, avec son tapis parfaitement roulé sous le bras, ses tatouages sacrés en forme de Mandala et ses pierres en Crystal dans les mains, tu penses : « moi aussi ». « Moi aussi, j’ai envie d’être professeur de Yoga, de porter des brassières avec un milliard de lanières croisées dans le dos, et de prononcer les mots même les plus innocents avec une voix suave pleine de miel dedans ».

3/ Tu détestes le Chien tête en bas

Tout le monde autour de toi a l’air parfaitement à l’aise dans cette étrange posture à quatre pattes, pendant que toi tes mains glissent inlassablement, tes ischios jambiers sont sur le point de lâcher, tes bras tremblent de tout leur être, tes épaules refusent tout bonnement de se détendre… Bref, tu es sur le point de capituler tellement tu souffres. Du coup, tu n’as pas du tout compris pourquoi est-ce qu’il faut toujours revenir dans cette position absurde, et encore moins pourquoi est-ce qu’elle sonne comme une récompense dans la bouche du prof, alors que toi tu as juste envie de mourir. Tu penses que cela ne peut pas être pire jusqu’à ce que : « Chien à trois pattes ! ». « Hein, quoi, comment ? Il faut lever une jambe en plus maintenant ? Oh my god… ».

4/ Tu n’es pas du tout au point sur l’équipement

Avant de t’y mettre et jusqu’à ce premier cours décisif, tu entendais souvent dire que le Yoga était merveilleux de simplicité, qu’on avait besoin de rien à part un tapis et sa respiration pour pratiquer. Mais c’est en arrivant à ce baptême du feu que tu réalises les âneries qu’on t’a dites… Deux briques, une sangle, un élastique pour les cheveux, une bouteille d’eau, un paquet de mouchoirs, une couverture bien épaisse, une serviette absorbante, un tissu anti-dérapant, un masque pour les yeux. Sans compter la tenue. Bref, la prochaine fois tu iras à ton cours avec une valise à roulettes, surtout maintenant que tu sais qu’il existe des Guides Yoga très pratiques, pour être au point sur l ‘équipement AVANT de se retrouver triplement démunie à son premier cours. Achète, « and all is coming ».

5/ Tu fais souvent le contraire de ce qu’il faut

Si tous les autres ont l’air de suivre à la lettre les instructions qui sont données, tu mets un point d’honneur à être royalement dissipé. Quand il faut fermer les yeux tu les ouvres. Quand il faut mettre son tapis dans un sens tu le mets dans l’autre. Quand il faut repenser à son intention du jour tu penses au repas du soir. Quand il faut tenir une posture tu la quittes. Quand il faut sortir d’une autre tu restes paresseusement dedans. Quand il faut chanter tu restes muet comme une carpe. Quand il faut rester silencieux tu te mets à causer. Quand il faut lever le bras gauche tu lèves le bras droit. Bref, tu t’improvises pro de la gourde mais tu sais au fond de toi que tu feras mieux la prochaine fois. Parce que mine de rien, ça a l’air vachement cool pour ceux qui sont bien dedans 🙂

6/ Tu tentes un headstand avant le reste

Bah quoi ? C’est pas le but ultime du Yoga de se mettre sur la tête, the King of Asana ? Et puis ça a l’air tellement cool et facile en regardant les autres procéder, que tu n’attends même pas l’accord du prof pour tenter l’expérience. Allez hop, les avants-bras au sol, la tête dans les mains, les fesses au dessus des hanches et… BOUM, ramassage au sol en règle. Si seulement le bruit avait pu être un minimum discret… Mais non, tout le monde est bien au courant que la vache dans le fond vient de s’étaler au sol. « Bah quoi, ne me regardez pas comme ça, après tout les vaches sont sacrées en Inde ». C’est vrai qu’avec le recul tes guerriers ne sont pas vraiment au point, alors c’était un peu ambitieux d’oser un équilibre aussi exigeant mais bon… On attendra encore un peu pour impressionner les copines sur Instagram. Hashtag Yoga Patatra.

7/ Ton moment préféré c’est le « truc du cadavre à la fin »

Franchement, ça fait exactement une heure trente que tu te demandes ce que tu es venu faire à ce cours, tu ne comprends rien de ce qu’il faut faire, ton corps en a ras le bol de tous ces mouvements insensés, ça tire affreusement dans tous les sens, les gens sont vraiment bizarres, ils respirent tous fort en plus, tu t’es lamentablement ramassée au sol… Bref, tu te dis « vivement qu’on en finisse ». Et justement, les inversions viennent de se terminer, tu ne sais pas qui c’était mais la prof demande « ça va Sana ?  », puis tout le monde s’allonge sur le dos, extinction des feux, musique douce et huiles essentielles. Là, tu prends un pied ultime. Tiens, finalement, peut-être que tu vas revenir…

8/ Tu retentes une ou deux postures dans ta salle de bain

Sur le moment tu t’es intérieurement moquée de la prof, qui a certes pas mal d’équilibre mais dont les postures sont, il faut bien le reconnaître, un peu ridicules finalement. Et puis, quel intérêt de faire ça franchement…? Une fois rentrée chez toi, au moment de prendre ta douche, tu te surprends néanmoins devant le miroir à tenter un ou deux Natarajasana, histoire de voir de quoi tu as l’air la jambe levée, et si ce coup-ci tu es capable de tenir la posture un peu plus longtemps…. Après tout, Madonna le fait bien elle aussi sur scène alors… « Moi aussi je peux le faire ! ». Jusqu’à ce que ton mec te surprenne la patte levée : « bah, qu’est-ce que tu fous ? », « je fais la danseuse cosmique, tu ne peux pas comprendre ».

9/ Tu fais du « Yoga… Yoga » !

Marie n’en revient pas depuis qu’elle a testé le Kundalini Yoga, Antoine ne peut pas se passer de sa séance de Vinyasa Flow, Charlotte n’oublie pas de faire du Yin Yoga au moins une fois par semaine, Léa se lève tous les matins à l’aube pour faire son Ashtanga Yoga… « Et toi, c’était quoi ce cours de Yoga ? ». « Euh ben c’était du Yoga. Point final ». « Oui mais quoi comme Yoga ? ». Bah du Yoga sur un tapis dans une salle qui sent bon avec une professeur en legging qui chante des « Om shanti shanti », te demande de respirer dans des postures bizarres avec des noms d’animaux invraisemblables et qui te font beaucoup transpirer. Puis tu dors à la fin, bref du Yoga quoi. Et c’est déjà beaucoup.

10/ …et tu as adoré

Bon, c’est vrai, les gens étaient un peu spéciaux, tu n’as pas tout compris, c’était pas toujours très agréable, tu as glissé plusieurs fois, tu as eu chaud, tu as eu froid, tu ne sais pas vraiment si tu as aimé et tu as probablement perdu 90% de ta dignité. Pourtant, il faut reconnaître que la nuit qui a suivi était bien plus douce que toutes les autres. Le lendemain, tu as senti des courbatures en des lieux tellement improbables qu’une part de toi a réalisé à quel point ton corps avait besoin de tout cet exercice. On ne peut pas dire que, ça y est, tu es désormais gagnée par une sérénité infinie mais tout de même, un goût de reviens-y s’est installé délicatement. Jusqu’à ce que ta décision soit prise, tu vas retourner pratiquer ce satané Yoga. HELL YEAH !

Voir aussi :

7 Comments

  1. Nadine
    11 février 2017

    Génial et j’ai trop rigolé, je m’y reconnais bien maintenant que je m’y suis remise après quelques années d’arrêt, mais quel plaisir 😉

  2. […] Yoga playlist ! Yoga pour débutants – Etirement de la colonne vertébrale. Premier cours de Yoga : les 10 vérités (un peu) honteuses. […]

  3. Fionaldente
    27 mai 2017

    J’ai beaucoup ri sur cet article, merci 🙂 ! Surtout à « Ca va Sana ? » :’D !
    Je me suis beaucoup reconnue aussi, ça fait du bien de lire ça du coup, on se sent moins seule 🙂

  4. Cécile
    4 juillet 2017

     » Ca va Sana ?  » Qu’est ce que j’ai ri !! Je viens de découvrir ton blog, je suis prof de yoga et je me met d’un coup et grâce à toi dans la tête de mes élèves ! Merci pour ton humour et ta dérision, ça fait du bien 😉

    • Laura
      4 juillet 2017

      😉 Avec plaisir

  5. MIUMIU
    28 août 2017

    On croirait que l’auteur de cet article prend les novices désireux de se mettre au yoga pour des abrutis finis.

    • Laura
      28 août 2017

      Ou alors elle se souvient juste avec tendresse de la période drolatique où elle-même se trouvait être une novice et a décidé de le partager avec auto-dérision afin que d’autres puissent s’identifier et en rigoler à leur tour. Chacun sa projection 🙂

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Free spirit, ocean addict & gypsy soul, je vis barefoot sous les palmiers. Ici, je partage avec vous mes bons plans à Bali, ma passion pour le surf, le Yoga et mon lifestyle de digital nomad.

contact{at}laurayoga.fr

Yoga, surf, massages énergétiques, mystic healing, aventures... Partez vous ressourcer dans les plus beaux endroits du monde, recevez l'enseignement de véritables guides spirituels, découvrez la vie locale et revenez transformé. Prêt pour un endless summer ?

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.
Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Bijoux handmade, cosmétiques naturels, homeware wild, déco gypsy... L'Ile des Dieux dans votre boîte aux lettres tous les mois.