Oh My Buddha

Blog Surf Yoga Voyages

Samyak Yoga : Yoga, love and light !

TruptaQuand j’ai décidé de me reconvertir dans le Yoga, je ne savais pas trop vers qui me tourner. Au début, je croyais qu’il fallait des années pour décrocher un diplôme reconnu, alors quand j’ai découvert Yoga Alliance et ses formations intensives, j’ai fait la danse de la joie.

Ce fut le début d’un long travail de recherches. J’ai passé des heures sur Internet à chercher un teacher training inspirant, pas trop onéreux et surtout qui ne donnait pas l’impression d’être réservé aux « élites » du Yoga – car c’est l’effet que me font de nombreuses écoles.

Sanatana Atma Yoga Anysandhana Kendram

Avant de trouver leur site Internet, je suis d’abord tombée sur le blog de Samyak – qui est minutieusement tenu par Stéphanie, « french touch » de l’école. J’ai tout de suite accroché à sa plume, ses témoignages et la façon qu’elle avait eue de se remettre en question professionnellement.

Comment elle en était venue à troquer sa vie de bureau confortable contre celle des studios de Pilates, avant de tout recommencer à nouveau en Inde en rejoignant Samyak Yoga pour y développer le réseau français. Impressionnée par le récit de sa vie, je me suis donc vite retrouvée sur le site de l’école et là, love at first sight. J’ai su instantanément que je voulais faire ma formation en Inde avec eux.

Quatre mois après j’atterrissais à Trivandrum, dans le sud de l’Inde, pour 200 heures intenses de Yoga, méditation, philosophie, anatomie et bien sûr de « group practice » –moment émouvant au cours duquel on se découvre dans la peau d’un prof de Yoga.

Les journées se déroulaient selon un ordre bien précis :

✹ 6h30 – 7h : Chants (Mantras) et méditation
✹ 7h – 8h30 : Pratique du matin
✹ Petit déjeuner
✹ 10h-11h : Philosophie, étude de textes / Anatomie
✹ 11h-12h30 : Art de l’ajustement
✹ 12h30 – 13h30 : Group practice
✹ Introspection
✹ 16h30 : pratique du soir
✹ 18h-19h : Chant (Kirtans) / Questions, débat, lecture…

Les deux premières semaines, la pratique du matin se fait guidée par le prof. La troisième semaine, vous pratiquez selon le style Mysore (de façon autonome, à votre rythme). Le prof est toujours là pour ajuster si besoin. La dernière semaine, surprise, c’est vous qui donnez le cours !

imagesJ’avais longtemps appréhendé toutes ces nouveautés… Comment cela allait-il se passer sachant que les cours se dérouleraient en anglais ? Est-ce qu’il serait difficile de m’intégrer ? Mon corps allait-il résister au rythme intensif des journées et à la chaleur accablante de l’Inde au mois de février ? Et surtout : comment allais-je vivre le retour à Paris après cette grande aventure ?

Puis un jour j’ai compris que cela ne servait à rien d’appréhender, que rien ne serait comme je l’avais imaginé et que si j’avais choisi de suivre cette formation, c’est que c’était l’expérience dont j’avais besoin. Et j’avais raison.

Trupta, Rakesh, Stéphanie et Arvind nous ont accueillis la main sur le cœur. Plus que des professeurs, ils sont devenus des confidents, des amis, des « papas et mamans » spirituels. Sans jamais que cela n’altère la qualité des cours qu’ils nous ont donnés, au contraire… (Cours que j’ai d’ailleurs pu suivre du début à la fin, pas besoin de parler le wall street english).

A toutes les questions, à toutes les épreuves, à toutes les émotions, ils ont le mot, le sourire, le conseil qu’il faut. J’ai bu toutes leurs paroles, même lorsque nous étions simplement en train de déjeuner. Chaque moment était une occasion pour eux de partager avec nous leur passion, leur mode de vie, et pour ça je ne les remercierai jamais assez.

Alors oui, c’est vrai, c’était dur. Il y avait des jours où le corps disait « stop ». Mais à aucun moment je n’ai rechigné à me lever aux aurores car je savais qu’une partie de leur énergie me serait transmise en pratiquant (ainsi que celle du groupe). Et même les jours où je n’en pouvais plus parce qu’il faisait trop chaud, que mon corps était trop crispé, que les nerfs lâchaient, ils ont toujours trouvé les mots pour me redonner de la force.

Happy Samyak Family !

J’ai aussi fait la rencontre de gens formidables que je n’oublierai jamais, nos souvenirs sont authentiques, indélébiles. Nous venions tous d’horizons très différents et nos chemins ont convergé par le Yoga en cet endroit, à Kovalam. Et nous nous sommes séparés en sachant que nos chemins se croiseraient peut-être à nouveau. Mais que si ce n’était pas le cas, nous resterions quand même des lumières venues éclairer le chemin des uns et des autres.

Quand j’ai fait ma valise, je n’ai pas quitté une école, j’ai quitté une famille. J’ai senti que, certes, je quittais ce shala où nous pratiquions tous les matins, mais que de Samyak Yoga, je ferais toujours partie. Et tous les jours sur mon tapis, j’ai une pensée pour Trupta, Rakesh, Stéphanie, Arvind, Montsé, Nora, Céline, Mélissa, Karine, Betsy, Sessa, Chelsea, Helena, Javier, Damien, Elise, Laura, Tanya, Elke, Marta, Alexandra, Coralie, Gaelle et Szilvia… Et je peux faire mon Warrior 2 tranquille ! 🙂

Si vous cherchez un Yoga Teacher Training en Inde, je ne peux que vous recommander Samyak Yoga ! D’autant que maintenant, ils ont leur propre ashram à Mysore (avec un cuisinier attitré, ça change la vie en Inde !) dans un endroit paradisiaque. Allez voir leur site, ils proposent des formations en Hatha Yoga, Ashtanga Vinyasa… Vous trouverez forcément votre bonheur de yogi.

Namaste mes petits chats.

samyak family

<!–

24 Comments

  1. prettylittletruth
    15 mai 2015

    J’adorerais faire ca, ca a l’air top, et quelques semaines en Inde me feraient du bien 🙂

  2. Maud Yoga
    16 mai 2015

    J’ai adoré ton article!
    Je me suis complètement replongée dans l’expérience! Ca fait du bien de se rappeler tous ces moments intenses et merveilleux! Merci à Samyak Yoga pour leurs grandes qualités d’enseignement et avant tout, humaines!
    Et merci à toi de raviver ses émotions!
    Tu as l’air d’avoir vécu une expérience magnifique…:-D

    A bientôt!

    Maud http://www.leblogyoga.com

    • Laura
      16 mai 2015

      Merci à toi pour ton message 🙂
      A bientôt, peut-être à Mysore !

  3. Prisca
    16 mai 2015

    ça a l’air génial ! J’adorerai faire une retraite en Inde mais j’ai du mal à choisir…

  4. Xel0u
    17 mai 2015

    Super ! J’adorerai faire une expérience comme celle-ci !
    C’est juste pour devenir prof ou tu peux simplement prendre des cours ?
    Ici, en Nouvelle-Zélande, on a fait une heure et demi de méditation en anglais, j’avais peur de ne pas comprendre, mais c’était assez simple en fait (à part quand je me suis endormie hmhm). On cherche un cours de yoga, mais il faut qu’on soit posé un minimum dans une ville donc c’est pas facile !
    En tout cas ton article est hyper intéressant 😀

    • Laura
      17 mai 2015

      Hello
      A l’issue de la formation on te délivre un diplôme prouvant que tu as suivi tes 200 heures de cours, tu peux donc enseigner mais il y a plein d’élèves qui le font simplement pour se perfectionner ou en se disant que peut être ils enseigneront un jour mais pas tout de suite. Ceux qui viennent sans avoir l’intention de devenir prof sont souvent les premiers à donner des cours au retour, c’est marrant 🙂
      Nouvelle-Zélande, grrr, je suis jalouse !

  5. Stéphanie
    20 décembre 2015

    Wow, je découvre ton article par Caroline qui est à Mysore avec nous pour la formation du mois de Décembre. Un grand merci pour tes mots et tes recommandations.
    Bravo pour ton parcours sur la voie Yogique 🙂 Gros bisous ! xx stef

    • Laura
      20 décembre 2015

      Merci à toi Stéphanie ! Il me tarde de vous retrouver à Mysore 🙂
      Gros bisous

  6. Julie
    6 février 2016

    Merci de partager ton expérience.
    Très inspirant, surtout lorsque l’on se trouve à un tournant de notre vie.
    Ma question est : quel niveau requis pour se lancer corps et âme ? Oui cette question m obsède je dois avouer.
    Chaleureusement
    Julie

    • Laura
      9 février 2016

      Avec plaisir !
      Se lancer corps et âme, il n’y a pas de niveau requis pour cela. Cependant, il faut une bonne préparation physique avant de se lancer dans un TTC. Pratique régulièrement, 3 fois par semaine minimum, et essaie d’avoir une autre activité physique à côté.
      Bien à toi,
      Laura

  7. ReneS
    27 février 2016

    Merci pour l’adress, ils sont pas cher du tout, je vais le garder… qui sait…

    • Rene
      5 novembre 2016

      Et huit mois apres je suis là. Que de bonheur – pour l’instant 😉

      • Laura
        21 novembre 2016

        bravo 😀

  8. Fanny
    4 mars 2016

    Merci pour cet article.. Je prévois également de faire cette formation après avoir fait celle de Gérard Arnaud, et c’est chouette de lire tes ressentis ! Tu l’as fait en ashtanga ou hatha ?

  9. steph
    23 avril 2016

    Merci pour ton article qui donne vraiment envie..
    J’ai envie de me lancer, mais ce qui me retient c’est l’enseignement en anglais..
    Je parle un peu anglais et le comprends assez bien mais de là à enseigner en anglais cela me stress un peu…
    Que pourrais tu me dire à ce sujet?
    Merci pour ta réponse..

    • Laura
      29 avril 2016

      Sois rassurée, ce n’est pas aussi difficile que ce que tu t’imagines – le mental est vraiment un champion quand il s’agit de se faire des films 🙂 D’autant que c’était totalement optionnel, j’avais pris l’initiative de donner ces instructions en anglais parce que cela faisait un mois que je les entendais dans cette langue, tout venait donc plutôt naturellement. Trust yourself.
      A très vite,
      Laura

  10. Chloé
    24 juin 2016

    Bonjour Laura !
    Ce matin je me suis décidée à dire OUI à Samyak :))) Juste après je tombe sur ton article ! Merci d’avoir fait part de ton expérience, ça conforte mon choix à 2000 %. Maintenant il me tarde vraiment d’être en Novembre !
    As-tu fait la formation en hatha, vinyasa ou ashtanga ?
    Merci pour ta réponse,
    Bien à toi,
    Chloé

    • Laura
      9 juillet 2016

      Hello Chloé,

      Merci à toi 🙂 Tu as fait le bon choix ! J’ai fait la formation Hatha.
      A bientôt
      Laura

  11. Mav
    26 décembre 2016

    Hello,

    Article très intéressant, me donnant envie de faire speeder le temps.

    Cette année, je me suis lancé un challenge à moi même. Faire du yoga tous les jours pendant 1an. J’ai commencé en septembre. J’ai connut le yoga par le biais de la course à pied. Ma récompense à la fin de ce challenge est donc un voyage en rapport avec le yoga. J’avais lut un peu sur les retreats, mais j’ai pas trop accroché avec le concept. En continuant à chercher je suis tombé sur les YTT. Coup de coeur immédiat et que des avantages. La première école sur laquelle je suis tombé, Samyak. Je ne me suis pas inscrite immédiatement à cause de mon emplois du temps un peux chargé. J’ai beaucoup communiqué par mail avec eux … très sympa, super patients et disponible.
    La semaine dernière je me suis donc inscrite pour la formation Vinyasa d’Octobre 2017 (mon petit cadeau de noël à moi même). J’ai hâte d’y être.
    Mon YTT est juste une récompense, mais je n’aurais rien contre devenir prof de yoga. Si jamais je devenais enseignante ça serait pour les sourds et mal entendants. J’ai eut un coup de foudre pour la langue des signes.

    Je n’ai pas un super niveau en yoga, mais je sais que je vais adorer. C’est un feeling.

    à bientot,
    Mav.

    • Laura
      3 janvier 2017

      Bonjour,
      J’ai toujours eu la même attirance pour la langue des signes. C’est une idée formidable d’enseigner aux sourds et mal-entendants. Bravo à toi !
      A bientôt
      Laura

  12. […] never planned to do a YTT (me?) until I saw an enthusiastic blogpost at Ohmybuddha.fr, so I looked at their website http://www.samyakyoga.org.  Very informative and after 28 days I can […]

  13. EMILIE
    8 août 2017

    Bonjour,
    Je suis intéressée pour suivre la même formation que toi et je privilégie la bonne ambiance. Je pratique la danse l’équitation et le fitness mais je souhaite m’étendre au yoga. Donc je ne sais pas quel type de yoga choisir ashtangha, atha vinyhasa… s’il s’agit bien de catégories… Combien as tu payer ta formation si ce n’est pas trop indiscret ? Le lieux permet-il de faire des visites de se baigner ? Merci

    • Laura
      10 août 2017

      Bonjour,
      Sans vouloir t’offenser, je pense que lorsqu’on n’est pas encore en mesure de distinguer l’Ashtanga du Vinyasa, il est peut-être encore un peu tôt pour songer à devenir professeur, tu ne crois pas ?
      Commence une pratique d’abord, teste différent cours, des stages, des retraites, des workshops, lis.. Et tu sauras bien vite quel type de Yoga te correspond, et si un Teacher Training est envisageable – il s’agit d’une formation intensive de 200 heures, il faut y réfléchir à deux fois avant de se lancer, et sans jugement aucun : même si cela est peut-être possible, se baigner ne doit être à mon sens la priorité. Autrement, choisis-toi plutôt une retraite dans un endroit cool, checke AlohaYoga.fr 😉
      Bises
      Laura

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Free spirit, ocean addict & gypsy soul, je vis barefoot sous les palmiers. Ici, je partage avec vous mes bons plans à Bali, ma passion pour le surf, le Yoga et mon lifestyle de digital nomad.

contact{at}laurayoga.fr

Yoga, surf, massages énergétiques, mystic healing, aventures... Partez vous ressourcer dans les plus beaux endroits du monde, recevez l'enseignement de véritables guides spirituels, découvrez la vie locale et revenez transformé. Prêt pour un endless summer ?

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.
Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Bijoux handmade, cosmétiques naturels, homeware wild, déco gypsy... L'Ile des Dieux dans votre boîte aux lettres tous les mois.