Oh My Buddha

Blog Yoga

Le Yoga, une histoire de rencontres

yoga guruJ’ai commencé le Yoga parce que je pratiquais la boxe (c’est dire si j’étais zen à l’époque) et que je m’étais blessée l’épaule. Une douleur de plus qui s’ajoutait à une liste déjà bien remplie, puisque je travaillais dans un bureau à l’époque et que mon corps n’était pas du tout d’accord avec cela.

Je cherchais donc une activité qui me remette d’aplombs en douceur… Et comme beaucoup de choses qui peuvent changer une vie, je me suis aperçue que le Yoga était bien plus que ce qu’il donnait à voir, bien plus qu’une discipline, qu’un mode de vie. C’était une rencontre.

Ou plutôt une multitude de rencontres…

Avec les gurus

Quand on a jamais mis les pieds sur un tapis on est forcé de se rendre dans un studio de Yoga pour prendre un cours. Le tout premier cours… Gloups. A l’époque, le Yoga a été une telle révélation pour moi que j’ai fait la tournée des studios parisiens. (Oui, je suis passée du barathon au Yogathon, beaucoup plus sympa pour le foie). J’ai donc tout testé : Hatha Yoga, Bikram Yoga, Yoga Iyengar, Ashtanga Yoga, Yoga sur glace… (Non, celui là c’était une blague). Jusqu’à ce que je me dise non pas « c’est ce Yoga que je veux » mais « c’est ce prof que je veux ».

Et mon tout premier coup de foudre yogique fut pour UNE prof en l’occurence : Sachiko, qui enseigne le Bikram Yoga. C’est la toute première à m’avoir inspiré sur le tapis, car j’étais touchée par ce qu’il se dégageait d’elle. Aujourd’hui je ne pratique plus le Bikram car cela ne me correspond plus mais je n’oublierais jamais la voix de Sachiko, un peu comme du coton qui vous enveloppe, ainsi que sa façon douce et pleine de sagesse d’ajuster les élèves. A cette période, elle était la seule prof qui me faisait sortir de ma couette tôt le matin pour faire du Yoga – de surcroît dans une salle surchauffée, et même si j’ai failli plusieurs fois y laisser mon petit-déjeuner. Merci Sachiko 🙂

Par la suite et notamment au cours de mon voyage en Inde, j’ai fait la rencontre d’autres profs de Yoga qui m’ont énormément inspiré. Je pense entre autres à Rakesh et Trupta qui ont grandi avec le Yoga et se lèvent à 5 heures du matin pour pratiquer. Ce sont des adeptes totalement dévoués à leur passion et à côté de qui je me suis sentie toute petite yogini…

(Si vous voulez prendre un cours avec Sachiko, rendez-vous à L’Espace Bikram Paris. Pour pratiquer avec Rakesh et Trupta, rendez-vous dans l’Ashram de Samyak Yoga à Mysore en Inde du Sud 🙂 ).

partner yogaAvec les autres Yogis

Ah les yogis… Ces êtres curieux qui chantent des OM à tire-larigot, respirent bruyamment, mangent bio et se photographient dans des positions pas possible. (Comment ça ce sont des préjugés ?) (Comment ça je le fais aussi ?).

Bizarrement, je ne me suis pas tout de suite sentie à l’aise avec les autres yogis. Beaucoup sont dans la démonstration de ce qu’ils savent faire, d’autres tellement dans leur bulle qu’on a l’impression qu’on va les faire revenir du Samaddhi si on leur adresse la parole. Bref, on pourrait croire que dans ce petit monde où amour et compassion se conjuguent à l’infini on va se sentir à l’aise mais en fait il faut du temps.

D’ailleurs, je n’ai pas énormément d’amis rencontrés sur le tapis… Mais les quelques-uns avec qui je me suis liée d’amitié sont des personnes qui me comprendront toujours quoi qu’il arrive, car nous avons des visions à peu près similaires de ce que sont corps, esprit et mental, et faisons (souvent) la différence entre ce qui vient du coeur et ce qui vient de l’égo… Ce qui facilite grandement les choses dans les relations.

Avec son tapis

yoga matJe pense qu’il y a deux types de personnes sur Terre qui accordent une importance primordiale aux tapis : les yogis et…. Mike des Cercles de la Forme, runner expert es fractionnés.

Quand on ne pratique pas le Yoga on est à des années lumières d’imaginer à quel point cet objet anodin peut tout changer. C’est pour cela qu’au début, on se satisfait des tapis prêtés par les studios, voire d’un paréo qu’on aura emporté en pensant qu’il fera l’affaire… (En général, le paréo, on l’apporte une fois mais pas deux). Puis viens le jour où, enfin, vous faites l’acquisition de votre premier VRAI tapis… BIG DAY !

C’est toute une épopée car le tapis de Yoga, c’est lui qui vous supporte tous les jours alors il a intérêt à encaisser les chocs en cas de gadins, à protéger vos petits genoux en Ardha Utthana Kati Asana, à ne pas glisser en cas d’Aho Mukha torrides, bref à vous rendre tout l’amour que vous lui portez ! (Je l’adore quand je me mets dans la posture de l’enfant et que je sens sa petite odeur d’huiles essentielles… grrrr).

Le jour où je me suis décidée, je me suis donc rendue dans la seule boutique à Paris qui vende du vrai matos de yogi qu’on trouve nulle part ailleurs : Yoga Concept. J’ai choisi un Manduka à la texture parfaite que j’ai ramené toute fière chez moi et qui me suit partout depuis – même en Inde, grosse folle, où il a subi mes pieds plein de goudron et de sable. Et oui, il a survécu ! Je pratique toujours avec ce tapis, même si ma maison en est truffée… Une vraie Madame Tapis ! (Bernard n’a cas bien se tenir…).

Avec le cosmos

yoga cosmosOui oui, le cosmos. (Je vous entends de là : mais cette fille est pas bien je te dis, elle a un grain !) 😀 Je ne sais pas pourquoi quand on leur parle du « Tout », de l’Univers, de la source, les gens écrivent en gros sur votre front « SECTE BIZARRE, A EVITER » alors qu’ils font eux-mêmes partis de ce tout.

C’est un peu comme deux jumeaux dans le ventre de leur mère qui auraient une conversation, l’un dirait à l’autre « mais je te dis qu’une fois qu’on va sortir de là ce sera la fin, fini, out of Africa », et l’autre qui dirait « mais pas du tout, il y a une vie après tout ça, quelqu’un qui nous aime attend notre arrivée », « mais quedal, tu ne vois pas qu’il y a personne ! », « si tu faisais un peu moins de bruit, tu l’entendrais… ». Et bien là, c’est exactement pareil !

Je crois que ces personnes ont en fait tout oublié (pourquoi ils ont un corps, comment respirer, d’où ils viennent…). Mais on ne peut pas forcer une fleur à pousser, on peut juste mettre un peu d’eau et attendre 🙂 Le Yoga cependant peut aider, car il permet de se reconnecter à ce que nous sommes. Mais pour admettre que nous sommes tout, il faut d’abord se rappeler que nous ne sommes riens. Le travail des asanas (postures), du pranayama (contrôle du souffle) et de la méditation permet de s’ancrer dans le présent, calmer l’égo et nous rassembler à ce qu’il y a de plus grand qui nous dépasse mais qui est plein d’amour.

Avec soi

yoga girlUne vieille légende indienne raconte qu’il fut un temps où les humains étaient tous des Dieux. Mais puisqu’ils abusèrent de leur divinité, Brahma, leur maître, décida de leur ôter ce divin et de le cacher là où ils ne pourraient jamais le trouver.

Les Dieux mineurs suggérèrent alors de la cacher dans la Terre. Brahma refusa, car il savait que les humains seraient capables de creuser et donc de la trouver. Alors les Dieux pensèrent à la cacher dans le plus profond des océans. Brahma répondit que l’homme explorera un jour les fonds marins et pourra donc facilement trouver sa divinité.

Alors les Dieux mineurs conclurent qu’ils ne savaient pas où cacher la divinité des Hommes car il n’existe pas d’endroit sur Terre que l’Homme ne puisse explorer un jour. Alors Brahma leur dit : « nous la cacherons au plus profond de lui même car c’est le seul endroit où l’Homme ne pensera jamais à regarder ».

La plus belle rencontre que j’ai faite avec le Yoga, c’est celle avec moi-même. Même si le travail est encore long, j’ai appris à écouter mon corps, à le traiter avec amour, dans le respect de ses limites. J’ai aussi appris que la plupart de ces limites ne sont qu’une illusion, un mensonge du mental. Et justement aujourd’hui c’est moi qui contrôle ce mental (et non le mental qui me contrôle). Je suis présente à mes émotions, aux sensations… Je ne prends pas parti, je ne juge pas la douleur, je la regarde dans les yeux. Et elle disparait.

13 Comments

  1. Le Cerf à la Menthe
    19 juillet 2015

    J’ai vraiment beaucoup aimé cet article, il est très beau et explique bien ce que tu aimes dans le yoga. Je l’ai trouvé très apaisant et inspirant, il donne vraiment envie d’essayer <3

    J'aime beaucoup ton blog, je le préfère encore plus à celui que tu tenais avant (que j'aimais déjà beaucoup), j'espère que tu continueras à écrire longtemps! <3

    Canalis
    du blog "Le Cerf à la Menthe" pour apprendre à s'aimer soi-même et gagner en confiance en soi

    • Laura
      20 juillet 2015

      Aaaaaah ! ça me fait super plaisir de savoir que des personnes qui lisaient les bêtises que j’écrivais avant aiment autant sinon plus ce que j’écris aujourd’hui. L’encre a changé mais pas la plume 😉
      A bientôt
      Laura

      • Marie
        14 août 2016

        Frustration ! :-O
        Moi aussi je veux faire le comparatif ! C’est où c’est où c’est où ???? 😉
        En tout cas c’est un vrai plaisir de parcourir ton blog ! J’avais lu quelques articles mais pour le coup je me suis plongée dans l’intégralité et je te trouve vraiment inspirée et sincère ! On en redemande bien qu’il soit déjà bien fourni !
        J’attends l’article post Bali ! 😀

        Ayant assisté à 2 workshop avec toi, j’ai trouvé ton yoga plein de grâce et de douceur…tu parlais de professeurs aux petits soins et je te classerai dans cette catégorie ! Pleins de sourires pour une pratique très agréable !

        Au plaisir
        Bises
        Marie

  2. Tiphaine
    19 juillet 2015

    J’ai adoré ton article qui m’a fait beaucoup rire!

    « Beaucoup sont dans la démonstration de ce qu’ils savent faire, d’autres tellement dans leur bulle qu’on a l’impression qu’on va les faire revenir du Samaddhi si on leur adresse la parole. » haha mais c’est tellement ça 🙂

    Je me retrouve aussi beaucoup dans ton parcours vers le ou la professeur qui te rendra fidèle… je vis ce Yogathon actuellement et j’ai tellement hâte de ressentir ce « coup de foudre ». J’en ai eu un petit mais « it’s complicated », elle n’est pas encore professeur officiellement haha.

    Enfin, oui c’est vrai que le plus belle rencontre en yoga, on la fait avec nous-même…

    A bientôt

    Tiphaine

    • Laura
      20 juillet 2015

      Contente que tu aimes !
      Je suis sûre que ton coup de foudre logique va se transformer en merveilleuse histoire d’amour 🙂
      A bientôt
      Laura

  3. Lula
    19 juillet 2015

    Bonjour Laura 🙂
    J’ai une (pour ne pas dire de nombreuses) petite question. J’aimerais savoir si tu as des exercices en particulier à recommander pour gagner en force et en flexibilité. J’ai commencé le yoga chez moi il y a quelques semaines, et j’ai bien conscience qu’il faudra que je me lance dans un vrai cours un de ces quatre si je veux vraiment progresser (d’ailleurs quelle fréquence recommenderais-tu au début ?), mais en attendant, c’est un peu frustrant d’avoir l’impression de stagner… peut être faut il tout simplement que je persévère, mais j’ai peur de manquer d’efficacité.
    Et si jamais tu étais dispo pour papoter autour d’une tasse de thé, j’aimerais beaucoup ! 🙂

    • Laura
      20 juillet 2015

      Bonjour Lula,
      Oh oui des exercices j’en ai des tas mais ce que je peux te conseiller de mieux reste la Salutation au soleil qui fait travailler tout le corps, élimine les toxines, fait circuler le sang jusque dans les tempes et améliore la souplesse, surtout au niveau des hanches… Idéale à pratiquer au petit matin (le ventre vide et tous les jours si possible) pour bien commencer la journée. Commence doucement et accélère petit à petit, en veillant à bouger au rythme de ta respiration. Tu trouveras de nombreux tutos sur Internet pour apprendre les mouvements si tu ne les connais pas.
      A bientôt peut-être 🙂

  4. prettylittletruth
    20 juillet 2015

    Bien d’accord avec toi, le yoga m’a permis de fair plein de rencontres et notamment d’autres personnes dans ma petite ville qui sont maintenant devenus des amis 🙂

  5. myleneuh
    24 juillet 2015

    Tu me vends beaucoup de rêve quand tu parles de Yoga, tu donnes tellement envie… J’espère vraiment que j’aurais l’occasion de venir te voir pour un cours ! Il faut que je vienne à Paris !

    • Laura
      27 juillet 2015

      J’espère aussi qu’on aura l’occasion de se revoir, et je serais ravie de te faire goûter les joies du Yoga 🙂

  6. Emilie - My Happy Yoga
    27 juillet 2015

    Très bel article Laura. C’est vrai, le yoga c’est une histoire de rencontres et, comme tu l’as dit, la plus belle d’entre elles est probablement celle que l’on fait avec soi-même. En fait le yoga, c’est une histoire d’AMOURS 🙂

    • Laura
      27 juillet 2015

      Merci Emilie <3
      Tu as raison, le yoga est bien la seule discipline où toutes les rencontres deviennent souvent des histoires d'amour 🙂

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Je m'appelle Laura, je fais du Yoga dans le sud de la France, à Paris et à Bali. Ici, je partage avec vous mon univers, tantôt cosmique, tantôt comique, tantôt les deux. J'aimerais beaucoup qu'on se rencontre ! Rendez-vous ici pour dérouler ton tapis avec moi.
contact{at}laurayoga.fr

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Partez une semaine en totale immersion et pratiquez le Yoga sur l'île des Dieux dans une sublime Villa.