Loading...
Yoga

Qu’est-ce que le karma yoga ?

karma yoga

Selon le Vedanta, l’ancienne philosophie spirituelle, il existe une impureté dans notre esprit appelée Mala (différente du collier de perles utilisé dans la méditation japonaise). Le Mala est la tendance à être motivé pour agir dans l’intérêt du gain personnel. C’est ce qui nous pousse à “être quelqu’un” dans le sens de la célébrité, du respect, de l’accréditation, de la richesse et du succès matériel.

C’est cette attitude “égoïste” qui, selon le Vedanta, nous fait oublier que nous sommes bien plus que notre corps, nos émotions et l’identité que notre esprit pense que nous sommes. Nous sommes le Brahmane, la Conscience, la Conscience d’Amour qui rend la vie et nos perceptions de celle-ci possible ! Nous sommes la Conscience qui illumine nos corps et nos esprits, comme la lumière du soleil s’illumine elle-même et tout ce qui l’entoure sur des millions et des millions de kilomètres ! Incroyable !

Comment alors dissiper ce Mala et retrouver l’expérience directe de se connaître en tant que Conscience Pure ?

Lâcher prise de l’attente

Vedanta suggère le karma yoga pour ceux qui sont de nature active, extravertie ou communautaire. Le karma yoga est la voie de l’action. C’est l’intention tissée dans nos actions, qui perpétuent d’autres actions et l’état continu de notre esprit (également appelé karma). Lorsque nous agissons, nous le faisons souvent avec la question sous-jacente “En quoi cela me sera-t-il bénéfique”, en attendant des résultats ou une appréciation de nos efforts.

Le karma yoga suggère d’éliminer cette attitude et d’agir avec une attitude de service désintéressé, sans aucune anticipation de crédit ou de résultat. En d’autres termes, nous agissons simplement pour le plaisir et la joie d’être ABLUS d’agir, sans attachement à un résultat particulier et sans sentiment d’un “moi” qui fait réellement l’action.

Selon la Bhagavad Gita, ceux qui agissent de cette manière transcendent le cycle du karma et la dynamique de cause à effet qui perpétuent la situation de vie de notre identité perçue. Cela nous libère de l’esclavage de la souffrance car il n’y a pas d’attente sur la façon dont les choses “devraient ou ne devraient pas être”. Il n’y a que “les choses telles qu’elles sont”. Quand il n’y a pas d’attente, il y a la paix. Ou comme le dit le texte taoïste de Xinxin Ming, “La Grande Voie est sans effort pour ceux qui n’ont aucune préférence”.

Tisser l’intention en petites actions

Bien sûr, dans la société actuelle, si souvent basée sur les résultats, il peut être très difficile de lâcher prise et d’agir sans aucune attente de résultats !

Commencez par de petits gestes que vous faites tous les jours, comme faire la vaisselle. Ou faites quelque chose de gentil pour quelqu’un d’autre, sans attendre de remerciements ou de réciprocité. Construisez sur ces petits actes, en laissant l’attente s’installer progressivement, et au bout d’un moment, vous remarquerez peut-être que les intentions tissées dans vos actions commencent à se transformer. Un lien avec la vérité profonde de votre cœur se rétablit à mesure que le Mala se relâche, et peut-être que toute votre expérience de la vie devient plus vaste et plus expansive et moins dépendante de l’identité que votre esprit pense que vous êtes, à mesure que vous vous réunissez avec l’expérience directe de la Conscience que nous sommes tous.

Celui qui voit l’inaction au milieu de l’action, et l’action au milieu de l’action est sage et peut agir dans l’esprit du yoga. Sans désir de réussite, sans anxiété face à l’échec, indifférent aux résultats, cette personne brûle ses actions dans le feu de la sagesse. Abandonnant toute pensée de résultat, imperturbable, autonome, cette personne ne fait rien du tout, même lorsqu’elle est pleinement engagée dans des actions. Il n’y a rien que cette personne attend, rien qu’elle craigne. Sereine, libre de toute possession, non contaminée, agissant seule avec son corps, satisfaite de ce qui se passe, libre de tout plaisir ou douleur, de tout succès ou échec, cette personne agit et n’est jamais liée par ces actions. Lorsqu’une personne s’est libérée de ses attaches et qu’elle est fondée sur la sagesse, tout ce qu’elle fait est un acte de joie sacrée, et toutes ses actions s’évanouissent. ” ~ Bhagavad Gita ch. 4 v. 18-22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *