Oh My Buddha

Blog Yoga

Pas spirituel pour un sou, je peux faire du Yoga ?

yoga et spiritualitéMarcher dans la forêt et se sentir connecté à la nature ; allumer un encens et méditer ; dire « oui » au moment présent… Pas pour vous ! Forcément, la perspective de faire du Yoga, où parait-il corps et esprit s’harmonisent, ne vous emballe pas vraiment. Pourtant, on n’a pas besoin d’être la réincarnation de Bouddha pour apprécier le Yoga. Au contraire…

A part allumer des bougies, le Yoga c’est quoi ?

D’une part, il serait fâcheux de réduire le Yoga à l’image que vous en avez, probablement écornée par de nombreux préjugés. Le Yoga, ce n’est pas rester assis pendant deux heures sur un coussin de méditation. C’est même tout l’inverse… Pendant une séance d’Ashtanga, par exemple, on va réaliser une série de postures très physiques qui demande énormément de pratique pour être maitrisée. Une fois qu’on est à l’aise avec cette série, on va monter en difficulté en passant à la suivante. Evidemment, quand on ne pratique pas, on est loin d’imaginer à quel point cela peut être intense…

Quant à la dimension spirituelle, elle n’est pas « visible » dans tous les cours. Dans le Bikram Yoga, par exemple, il est juste question de challenge physique. Pas de mantra avant et après le cours. On enchaine direct et on termine par une mini relaxation – au cours de laquelle le prof s’aventure rarement au delà du « shavasana, extincteur, bonne nuit ».

Au début, cela peut suffire. Un jour, vous aurez peut-être envie de découvrir ce qu’il y a derrière… D’ailleurs, si l’envie d’essayer le Yoga vous trotte dans la tête, peut-être n’êtes-vous pas si étranger à la spiritualité que vous le prétendez ?

Le chemin vient avec la route

Quand j’ai commencé à pratiquer, je n’étais moi-même pas spécialement portée sur l’aspect spirituel. J’avais bien entendu une certaine ouverture d’esprit, mais ce n’était pas ce que j’étais venue chercher au départ. Ma démarche était toute autre.

Cependant, la question s’est installée naturellement avec le temps. Au départ, le changement s’opère au niveau des habitudes. Il va de soi qu’après avoir transpiré une heure et demi sur un tapis on a moins envie de s’allumer une cigarette, d’avaler un Big Mac ou encore de médire sur Valérie qui a un popotin comme le Brésil. (Surtout que le Brésil c’est pas si mal !).

Puis, avec le temps, on s’aperçoit qu’on en a plus envie du tout. Que le tabac pollue notre énergie vitale, la malbouffe notre corps et les ragots notre esprit. On découvre aussi au réveil qu’on a mieux dormi. On fait les choses sans être encombré par les pensées, on est plus présent. Tiens donc…

En voiture Simone !

Après un certain temps, quand vous êtes devenu régulier, le bien-être est à tel point entré dans votre quotidien qu’il devient un mode de vie. Naturellement, on accorde plus de temps à sa pratique et de nouvelles prises de conscience surviennent. On fait le tri, on dépose les valises. Sans même l’avoir recherchée au départ, une transformation est en cours.

Pour certains ce sont quelques ajustements, pour d’autres une vraie métamorphose. Au final, chacun est spirituel à sa manière et il existe des milliers de façons d’exprimer ce potentiel en nous. C’est une expérience incroyable et non, vous n’avez pas besoin d’être porté sur la spiritualité au départ pour la vivre. Au contraire, sinon ce serait un peu comme faire la poussière alors que le ménage vient tout juste d’être fait… Aucun intérêt.

Because Yoga is for tout le monde

Il serait temps d’arrêter de croire que le Yoga est réservé aux illuminés, aux disciples d’un gourou, aux initiés… Que sais-je encore ? C’est même tout le contraire, le Yoga est fédérateur. C’est un chemin personnel sur lequel nous marchons tous ensemble.

D’ailleurs, vous pratiquez déjà le Yoga tous les jours sans le savoir – et oui, chacun de vos mouvements existe déjà dans une posture. La différence est simplement que vous le faites sans en avoir conscience, sans y connecter votre respiration et votre mental… C’est ce qui vous différencie d’un yogi, qui expérimente la même chose que vous en y ajoutant une « connexion ».

Mais le décrire, c’est comme expliquer le goût du lait à quelqu’un qui n’en a jamais goûté. Le mieux, c’est encore d’essayer 🙂

Namaste.

Laisser un commentaire

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Je m'appelle Laura, je fais du Yoga dans le sud de la France, à Paris et à Bali. Ici, je partage avec vous mon univers, tantôt cosmique, tantôt comique, tantôt les deux. J'aimerais beaucoup qu'on se rencontre ! Rendez-vous ici pour dérouler ton tapis avec moi.
contact{at}laurayoga.fr

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.

Une image bien sympa est normalement à cette place. Actualise la page ça va le faire.Partez une semaine en totale immersion et pratiquez le Yoga sur l'île des Dieux dans une sublime Villa.